Arrestation de Tamsir Jupiter N'diaye : Ce qui s'est réellement passé...


Arrestation de Tamsir Jupiter N'diaye : Ce qui s'est réellement passé...
Arrêté hier soir aux environs de 3 heures du matin et placé en gardé à vue pour actes contre nature sur un garçon d'à peu près 15 ans, Tamsir Jupiter N'diaye a dormi au commissariat de Dieuppeul.
 
Qu'est ce qui s'est passé?


Câblé par Dakaractu, l'un des  témoins de la scène nous raconte ce qui s'est passé. Selon lui, hier soir aux environs de 2 heures du matin au quartier Baobabs, des jeunes assis à prendre le thé, ont été interpellés par un jeune "talibé" qui a couru vers eux pour demander secours. Le jeune garçon apeuré leur a expliqué que le conducteur du véhicule  qui vient de passer lui a demandé de lui faire une pipe et devant son refus, ce dernier a tenté d'abuser sexuellement de lui, moyennant une somme d'argent. 
Surpris par les déclarations du talibé, les jeunes prennent leur voiture pour aller à la chasse du supposé pédophile. Il s'en est suivi une course-poursuite à travers les Sicap, de Baobabs à Dieuppeul, où ils réussiront à intercepter la voiture en question qui a du reste failli les heurter avant de s'arrêter. Et c'est là qu'ils vont découvrir l'identité du conducteur, à savoir Tamsir Jupiter N'diaye. 
Interpellé par les jeunes, il a tout nié en bloc. Mais c'était sans compter sur la détermination des jeunes à l'emmener au commissariat de Dieuppeul. Tout le quartier des Baobabs est sorti pour aller dire aux enquêteurs que Tamsir n'est pas à son premier coup, car il rode tout le temps tard dans la nuit à travers le quartier...

Ce que Tamsir a dit aux enquêteurs 

Devant les enquêteurs du commissariat de Dieuppeul, Tamsir Jupiter a nié les faits qui lui sont reprochés arguant que ces jeunes voulaient le lyncher à cause de son passé. Ne trouvant pas cette excuse convaincante, les enquêteurs ont fait venir le jeune garçon qui a répété ce qu'il a vécu dans la voiture de Tamsir.
Lorsque les enquêteurs ont demandé à Tamsir s'il connaissait le jeune garçon, le chroniqueur a répondu qu'il l'a appelé pour lui donner 1 000 F Cfa, mais qu'il ne s'est rien passé entre eux. Et c'est là qu'il a été poursuivi par les jeunes qui l'ont finalement arrêté.
Cependant, les explications fournies par le célèbre chroniqueur n'ayant pas satisfait les enquêteurs, ces derniers lui ont notifié sa garde à vue, en attendant qu'il soit présenté au procureur, poursuivi qu'il est, pour actes contre-nature sur un garçon de 15 ans.


 
Vendredi 26 Juin 2015
Dakaractu




1.Posté par observateur le 25/06/2015 16:06
Au pire des cas c'est un harcèlement sexuel pour acte contre nature.

2.Posté par goor le 25/06/2015 19:33
ce pd merite la mort,en plein moi d ramadan,il se permet d faire c choses d contr nature

3.Posté par lata le 25/06/2015 18:52
Dommage! Un esprit si brillant! Il a besoin d'aide d'abord et de sanctions ensuite. Jupiter, si cela s'avère, a besoin d'un accompagnement médical et une grande écoute des professionnels de la Santé. Dommage que le Sénégal n'a que la réponse carcérale pour quelqu'un comme lui. La prison n'est pas la panacée pour certains sujets.

4.Posté par FAYE le 25/06/2015 20:05
Aumône de 1000 F à un Talibé à cette heure de la nuit, ça mérite une explication devant un juge . On est au Sénégal.

5.Posté par Lika le 25/06/2015 21:18
Totalement d'accord avec Lata. Ce gars a besoin d'aide. Notre société, comme beaucoup d'autres d'ailleurs, ne sont pas formatées pour ce vice (cette maladie?). S'il est aussi brillant qu'on le dit toujours, pourquoi alors tant de récidives. je ne comprends pas.

6.Posté par manndou le 25/06/2015 23:51
ou se trouve la vérité la vraie; dans un premier temps un gosse de 13 ans puis 15!
en plein .......acte contre nature à tentative !
de par son passé l'intention vaut l'acte mais quand avoer que certains vont vite en besogne et hauresement que les jeunes l'ont conduit à la police si non la vendetta pourrai déboucher sur un meurtre par précipitation
dommage ! faut le soigner peut etre

7.Posté par Diouf le 26/06/2015 09:15
A noter ,toute fois que le propriétaire de ce site est ami au gars en question.Cet article me semble très léger.

8.Posté par pipi le 26/06/2015 10:17
Je suis meurtri à chaque fois qu'un malheur frappe l'intelligentsia sénégalaise. Un homme si doué, un journaliste parmi les meilleur de toutes les générations confondues se livre à de tels actes, je ne peux qu'avoir de la compassion pour lui. Il a besoin d'un bon médecin, d'un psy mais la prison n'est pas du tout la meilleure des solutions.

9.Posté par cisse le 26/06/2015 10:39
Encore LUI, les parents ne peuvent plus dormir la nuit à cause de .... Comment on peut faire ça en ce mois de carême?

10.Posté par Diatou le 26/06/2015 11:00
Que fait un talibé à 2h du matin dans les ruelles de Dakar? N'est ce pas là une occasion pour poser le débat sur le scandale que constitue le phénomène talibé. Devons nous continuer à assister cet esclavage des temps modernes?

11.Posté par Yks le 26/06/2015 13:22
ce sont les homosexuels qui ont fait voter des lois pour qu'ils ne soient plus considérés comme des malades
alors comme c'est un homme en possession de toutes ses facultés il faut qu'il réponde devant la justice
par ailleurs il faut mettre fin au phénomène des talibes au nom de la religion
lorsque ce garçon se faisait violer aucun saint n'est venu à son secours
la societe sénégalaise doit apprendre à respecter les plus petits et arrêter de les considérer comme des etres inférieurs avec lesquels on peut tout se permettre

12.Posté par cisse le 26/06/2015 14:31
Courir les rues à 3 heures du mat pour chasser les talibés. Vraiment Jupiter en ce mois de ramadan, tu devais avoir autre chose à faire.

13.Posté par faneva le 26/06/2015 16:01
Ce gars est malade, il faut peut être l'aider,l'enfermer n'est pas la solution

14.Posté par faye le 26/06/2015 16:16
Yks, les talibés sont dans les daras et non dans les rues

15.Posté par anitakhadafiste le 27/06/2015 21:16
on doit l aider médicalement, pas l' incarcerer

16.Posté par sidy le 29/06/2015 17:15
thièy yalla ndeysanee j'ai vraiment piètié de ces parents



Dans la même rubrique :