Arrestation d’un présumé terroriste : L’enquête n’a pas encore établi de lien avec des groupes jihadistes


Arrestation d’un présumé terroriste : L’enquête n’a pas encore établi de lien avec des groupes jihadistes
Aucun lien, du moins pour le moment, entre le nommé AG A. M., présumé terroriste arrêté le 20 octobre à Rosso par les services de la Direction de la Police de l’Air et des Frontieres(DPAF), et les groupes jihadistes.
Telle est l’information apporté par un communiqué de la Police nationale diffusée ce lundi.
Ledit communiqué renseigne, sur ce registre toujours, qu’au moment de son interpellation, le citoyen malien ne détenait par devers lui qu’un passeport, une carte d’identité consulaire et un permis de conduire malien. Aucune arme de quelque nature que ce soit n’a été trouvée sur lui.
 
« Sommairement interrogé, il a déclaré séjourner en Mauritanie depuis plus d’une dizaine d’années. Interpellé sur les motifs de son arrivée sur le territoire sénégalais, il a laissé entendre qu’il voulait juste se conformer à la législation mauritanienne qui voulait qu’il sorte du pays au bout d’un certain temps et d’y retourner avec sur son titre de voyage ( passeport), l’apposition du cachet « entrée ».
 
Au vu de son attitude suspecte et du caractère faux de son permis de conduire, il a été transféré aux service de la Direction de la Police Judiciaire, pour une enquête plus approfondie », ajoute le document, qui précise que l’enquête est menée par la Division des Investigations Criminelles, en relation avec les autres services compétents de notre pays, sous la direction du Procureur de la République, près le Tribunal de Grande Instance Hors Classe de Dakar.
 
Lundi 23 Octobre 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :