Arnaque foncière à Ndiakhirate : La famille Thiandoum veut éclairer la nébuleuse sur le titre 1107


La SANIM couvre le promoteur Wade pour usurper 4,5 hectares sur le titre 1107, au moment où les autorités de la République cherchent à trouver les voies et moyens de faire recouvrer aux membres de la famille Thiandoum tous leurs droits sur le titre foncier 1107. Un patrimoine qu’ils ont hérité de feu leur grand père Mandiaye Thiandoum, alors que le banditisme foncier sur le terrain sus nommé se poursuit avec un ancien banquier nommé Wade reconverti dans le métier de promoteur immobilier ayant pignon sur rue dans la commune de Bambilor. A la tête d’une société « tampon » dénommée « Clé », incapable de se prémunir des droits réels obligatoires, le promoteur véreux qui a acquis 4,5 ha sur les 9 ha dont dispose irrégulièrement la société SANIM qui s’est installée sur le site immatriculé sous le numéro du titre mère 1107 avec un autre titre identifiable sous le numéro 2675, y a démarré des travaux de terrassement. A rappeler que le gouverneur de Dakar qui a reçu la famille Thiandoum aux fins de diligenter ce dossier avait même relevé beaucoup de manquements qui ont contribué à déposséder les dignes héritiers du titre en question. Un problème qui s’est aggravé depuis le 20 Février 2014 avec cet arrêt rendu par la Chambre commerciale de la Cour d’appel. Une décision de justice qui a complètement privé les membres de la famille Thiandoum de leurs droits parce que le tribunal avait procédé à la levée de pré notation en faveur de la SN HLM, pendant que la famille s’éternise dans l’attente de recevoir une notification par rapport à ce jugement. D’après une information qui nous est parvenue le promoteur Wade aurait même hypothéqué les 4,5 ha pour une somme de 900 millions F Cfa auprès de la BHS dans des conditions déjà très obscures dès lors que sa société « Clé » est sous couvert de la SANIM. Il faut noter que depuis que certains services administratifs de l’Etat comme la SN HLM, la DESCOS, les DOMAINES et le CADASTRE se sont invités dans cette vaste arnaque, plusieurs titres nébuleux sont sortis du titre foncier mère 1107 comme : les TF 1321 ; 1664 ; 854 ; 821 ; 1045 ; 1249 ; 1327 et 2675. Aujourd’hui, ce dossier qui est échu à l’Ofnac et qui inquiète même le président de la République, semble prendre une autre tournure en dépit de la volonté et de la disponibilité affichées par le gouverneur de Dakar pour son règlement définitif. C’est pourquoi la famille Thiandoum demande au président de la République et au premier ministre de l’associer au dialogue national dans son volet qui touche les problèmes du foncier.
Mardi 7 Juin 2016
Dakar actu




Dans la même rubrique :