Arame Ndoye déterminée à soutenir les services régionaux d’appui au développement


Arame Ndoye déterminée à soutenir les services régionaux d’appui au développement
Le ministre de l’Aménagement du territoire et des Collectivités locales, Arame Ndoye, a fait part vendredi à Sébikotane (Rufisque) de sa volonté de soutenir les services régionaux d’appui au développement local, afin de leur permettre de mieux exécuter leur mission sur le terrain.

‘‘Il m’est, en effet, souvent revenu et je me suis rendue compte, par moi-même, lors de mes déplacements que les services déconcentrés de mon département (...) sont confrontés dans l’exercice de leur travail à de sérieuses difficultés aux plans matériel et logistique’’, a relevé Arame Ndoye.

Mme Ndoye s’exprimait à l’occasion de la réunion annuelle des chefs de service régional d’appui au développement local, au cours de laquelle, elle a remis du matériel, du mobilier de bureau et des véhicules à des services régionaux d’appui au développement local.

‘‘Ma volonté est de remédier sensiblement à cette occasion, mais aussi progressivement compte tenu des moyens disponibles’’, a-t-elle dit.

‘‘Ainsi dans le budget consolidé d’investissement (BCI) 2012, 5 centres d’appui au développement local (CADL) ont été réhabilités. Il s’agit de ceux de Fimela dans la région de Fatick, de Mbédiéne et Coki dans la région de Louga et de Ndoulo dans la région de Diourbel (…)’’, a-t-elle rappelé.

Elle annoncé que dans le cadre du BCI 2013, six structures seront réhabilitées. ‘‘Ce sont les CADL de Tattaguine dans la région de Fatick, Ngouye dans la région de Diourbel, Keur Moussa dans la région de Thiès, Ndoffanne dans la région de Kaolack, Podor dans la région de Saint Louis (…)’’, a-t-elle précisé.

Selon elle, ‘‘les ordres de service ont été déjà établis et notifiés aux attributaires de ces marchés, depuis le 1er juillet 2013’’.

Elle a ajouté qu’’’à coté de ces travaux, du matériel et mobilier de bureau qui ont été distribués sur le BCI 2012 pour un coût 69 millions de francs CFA’’.

Dans le BCI 2013, du matériel mobilier de bureau et du matériel informatique ont été également acquis pour une valeur de 79 millions francs CFA, auxquels s’ajoutent des véhicules pour améliorer la mobilité des agents sur le terrain’’.

‘‘Ces importantes réalisations confortent notre gratitude en votre endroit et envers les hautes autorités de ce pays pour leur bienveillante attention à l’égard de ses structures déconcentrées’’, a pour sa part dit Adama Diouf, directeur de l’appui au développement local.

Il a toutefois souligné les difficultés auxquelles font face ses agents notamment dans les régions. Difficultés essentiellement dues, selon lui, ‘‘au manque de moyens de ces services’’.

‘‘Force est de constater que ses réalisations si importantes qu’elles soient, sont sans commune mesure avec les besoins nécessaires à l’exécution concrète de nos missions sur le terrain. Ce qui s’explique par des contraintes d’ordre humain et matériel qui freinent l’efficacité’’, a-t-il fait savoir.
 

Dakaractu2




Vendredi 5 Juillet 2013
Notez


Dans la même rubrique :