Après les propos de Sagnol, Pape Diouf appelle à boycotter une journée de Ligue 1


Après les propos de Sagnol, Pape Diouf appelle à boycotter une journée de Ligue 1
Pape Diouf, l’ancien président de l’Olympique de Marseille (élite française), a appelé les joueurs d’origine africaine à boycotter une journée de ligue 1 en réaction aux propos de Willy Sagnol pour qui "l’avantage" de ces joueurs est qu’''ils ne sont pas chers’’.
Se livrant à une analyse du "joueur typique africain", Willy Sagnol, a déclaré : c'est "un joueur pas cher quand on le prend, prêt au combat généralement, qu’on peut qualifier de puissant sur un terrain".
''Mais, le foot ce n’est pas que ça, ajoute-t-il avant de préciser sa pensée et se lancer dans un comparatif discutable. C’est aussi de la technique, de l’intelligence, de la discipline. Il faut de tout. Des nordiques aussi, c’est bien les nordiques, ils ont une bonne mentalité’’.
Pour l’ancien président de l’OM, les joueurs africains doivent refuser de tels commentaires à leur sujet, estimant dans une tribune publiée au Monde que la ‘’seule manière de casser cette routine : que tous les joueurs issus d'Afrique se donnent le mot et décident de ne pas prendre part à une prochaine journée de championnat’’. 
‘’L'impression sera merveilleuse et instructive’’, a écrit le seul président d’origine africaine de l’histoire du football français.
Pour Pape Diouf, ‘’cette sortie est inscrite dans l'ordre normal de l'époque. Et de toute façon, Sagnol n'a à redouter aucune sanction ni administrative ni morale’’.
‘’Le misérable communiqué de soutien des Girondins de Bordeaux – petit bréviaire d'un cynisme certain – dénote une singulière et nauséabonde complicité entre un club et son entraîneur. Tout comme sont complices et disqualifiants les propos disculpants de M. Thierry Braillard, le secrétaire d'Etat aux sports qui, lui, retient sans sciller ‘’une simple maladresse’’, rapporte la tribune.
D’ailleurs, poursuit-il, ‘’il est illusoire d'attendre du clergé du football une réaction à la mesure de ce qu'il convient bien d'appeler une insulte subie par une frange importante de ceux qui font aussi la compétition en France’’. 
‘’Sans doute, tous les joueurs africains ou africains d'origine, ces félins – connotation animale –, n'ont pas gagné au lycée le premier prix de version latine ou grecque, mais ils sont loin d'être les seuls à être dans ce cas’’, a-t-il dit exhortant ''les joueurs africains, ou africains d'origine à ne plus courber l'échine''.
Source : APS
Mercredi 5 Novembre 2014




1.Posté par Atypico le 05/11/2014 19:54
Pourquoi faire semblant de découvrir qu'être footaballeur et/ou entraîneur, ne protège pas de dire des conneries , et pourquoi vouioir faire d'une phrase stupide et maladroite une montagne, surtout quand on a été président d'un club français qui a accueilli un champion africain de première classe, intelligent et exemplaire aussi sur le plan moral comme Drogba : On veut à mon sens soit se trouver un énemi à deux balles pour se sentir exster, ou bien on veut se faire une publicité de pan africaniste dans son pays qui ne vous a pas enrichi .



Dans la même rubrique :