Après le verdict du Conseil constitutionnel excluant 3 candidats dont Youssou Ndour, Alain Juppé regrette que toutes les sensibilités ne puissent pas participer à la présidentielle


Après le verdict du Conseil constitutionnel excluant 3  candidats dont Youssou Ndour, Alain Juppé regrette que toutes les sensibilités ne puissent pas participer à la présidentielle
DAKARACTU.COM - Le ministre des Affaires étrangères français, Alain Juppé, a exprimé le regret de la France de ne pas voir toutes les sensibilités politiques participer à la présidentielle de février 2012. A la suite de la décision du Conseil constitutionnel, validant la candidature de Wade et invalidant d’autres, comme celle de Youssou Ndour, Alain Juppé a dit que la France étudiera avec la plus grande attention les observations que fera la mission de l'Union européenne sur le processus de validation de ces candidatures.
Mardi 31 Janvier 2012




Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016