Après Yancuba Badji et Cheikh Omar Jeng : d'autres pontes de l'ex NIA interpellés


Après Yancuba Badji et Cheikh Omar Jeng : d'autres pontes de l'ex NIA interpellés
La machine est mise en branle pour l’éclatement de la lumière sur la mort de l’opposant gambien, Solo Sendeng. Tous ceux qui sont liés à sa disparition rendront des comptes. Après l’interpellation de Yancuba Badji et de Cheikh Omar Jeng, chef des opérations de l’Ex NIA où le défunt membre de l’UDP a trouvé la mort, de nouvelles arrestations ont eu lieu ce mercredi. 


Directeur adjoint de la national intelligence agency au moment où Solo Sendeng a été torturé à mort, Louis Gomez a été arrêté hier de même que deux autres agents, Dawda Ndur et Haruna Suso. Le médecin de l’ex police politique de Yahya Jammeh a été aussi alpagué. 


Ils sont pour le moment gardés à vue en attendant leur interrogatoire qui devrait permettre aux enquêteurs d'en savoir un peu sur leur implication dans la mort de Solo Sendeng. Mais les carottes semblent cuites pour ces exécuteurs des sales besognes de l'ex dictateur gambien. Ils ont été au cœur de la machine de répression de Yahya Jammeh et n'ont jamais daigné passer outre ses directives.


A son arrivée au pouvoir, la première mesure d'envergure que Adama Barrow a prise a été de reformer la NIA. Une agence dont la seule évocation du nom faisait trembler les Gambiens. Et pour cause, Yahya Jammeh s'en servait pour arrêter, torturer et même tuer ses opposants. 
Jeudi 23 Février 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :