Après Kumba Resources, une autre société sud-africaine attaque le Sénégal autour des des mines de fer de Falémé.


Après Kumba Resources, une autre société sud-africaine attaque le Sénégal autour des des mines de fer de Falémé.
DAKARACTU.COM  Les minerais de fer de Falémé ne sont pas encore exploitées mais les réclamations vont bon train. Après la société sud-africaine Kumba qui a cité l'Etat du Sénégal et la Société des mines de fer du Sénégal oriental (Miferso) devant le Tribunal arbitral de Paris, une autre compagnie, la Lithos corporation of South Africa, réclame près de 333 milliards de francs cfa au Sénégal, rapporte le journal "le Quotidien". Lithos estime que 80 % du projet de Falémé doivent lui revenir et accuse le Sénégal de l'avoir écartée du projet d'exploitation. Une demande d'arbitrage a été déposée en fin de semaine dernière. La société Kumba, quant à elle,  dénonce une rupture abusive de contrat.
Lundi 6 Février 2012




1.Posté par alex le 06/02/2012 18:45
mes amis on est mort sans le savoir....wade a vendu le pays à des étrangers,encaissé de l'argent par ci,par là...quand il quittera on se rendra compte des dégats qu'il a causé...je suis désolé...mais le pds a commis de ces actes tellement odieux qu'il faudra 50 ans pour remettre tout en place....



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016