Après 19 jours de coma, elle est sauvée grâce à un mouvement d'orteil

La presse britanique se fait l'écho d'un petit "miracle" médical. Une jeune femme britannique a échappé de peu à l'arrêt définitif de ses soins en bougeant un orteil. "Elle est littéralement revenue d'entre les morts", racontent ses proches.


Sauvée par un tout petit mouvement d'orteil. Une jeune Britannique de 22 ans, en état de mort cérébrale, devait être débranchée sous peu. Mais son geste du pied, à peine visible, a conduit l'équipe médicale, qui l'avait plongée dans un coma artificiel, à revenir sur sa décision, relate la presse anglaise.  

Grièvement blessée à la tête dans un très violent accident de la route, dans le sud-ouest de l'Angleterre, cette étudiante avait subi une très lourde intervention chirurgicale de plus de six heures. Mais après 19 jours d'hospitalisation, l'équipe médicale n'avait guère plus d'espoirs. 

"Nous lui avions dit adieu", confie sa mère
Carol, la mère de Sam raconte, dans des propos cités par la BBC: "Nous sous sommes réunis dans sa chambre et lui avons dit adieu". Mais quelques instants avant l'arrêt définitif des soins, le "miracle" s'est produit: "Sam a bougé son gros orteil! Les médecins ont immédiatement rallumé la machine." 

Quelques jours plus tard, l'équipe médicale décide d'opérer une trachéotomie -chirurgie de la trachée haute sous le larynx- et débranche les appareils qui la maintiennent en vie. Sam se met à respirer seule. Au bout d'une semaine, son était est jugé apte à rentrer chez elle.   "Elle est littéralement revenue d'entre les morts"
"Elle a subi les pires blessures que l'on peut subir dans un accident de la route. Elle est littéralement revenue d'entre les morts", se félicite la mère de la jeune fille, dans le Daily Mail. Si elle n'avait pas bougé son orteil, elle ne serait pas là aujourd'hui". 

Selon le Sun, seule une partie de son cerveau aurait été atteinte. Ce qui expliquerait que Sam a pu réapprendre à marcher et à parler. La jeune femme suit désormais des séances de physiothérapie et est suivie pour son stress post-traumatique. Les médecins, toujours aussi stupéfaits par ce rebondissement inespéré, s'efforcent de permettre au cerveau de la jeune femme de se récupérer davantage de fonctions. 
Lundi 10 Octobre 2016
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :