Annulation de Stromae : les Belges doutent de la version officielle

En raison d'une «urgence médicale» qui a nécessité son retour en Europe, le chanteur a dû annuler le concert qu'il devait donner ce samedi à Kinshasa. Une version qui est loin de convaincre les médias belges.


Annulation de Stromae : les Belges doutent de la version officielle

Vendredi, Alain Yav, administrateur directeur général du groupe de communication Pygma, société chargée de la promotion du concert de Stromae à Kinshasa, a annoncé que le chanteur n'était pas en mesure de monter sur la scène de la capitale congolaise en raison d'une «urgence médicale» qui a nécessité son retour en Europe.

Peu après, Auguri Productions, la société qui s'occupe de Stromae et Mosaert, son label, ont envoyé un communiqué de presse: «Nous sommes au regret de devoir annoncer l'annulation du concert de Stromae à Kinshasa. […] L'artiste a dû rentrer d'urgence en Europe pour y subir des examens médicaux et ne peut de ce fait assurer la prestation prévue, ni annoncer une date ultérieure pour le moment».

Mais depuis, les rumeurs vont bon train. Selon des sources policières, politiques et judiciaires présentes sur place, Stromae irait très bien. Le chanteur belge serait rentré en Europe parce que son staff n'aurait jamais été payé par la société de production congolaise. D'autres évoquent un problème de visas pour une partie de l'équipe technique qui suit Stromae dans sa tournée africaine débutée le 13 mai.

Selon La Libre Belgique ,certaines informations font état de menaces proférées à l'encontre de la famille de Stromae en Belgique par les «combattants», c'est-à-dire les Congolais hostiles au régime du président Kabila qui avait financé de nombreuses pointures de la musique congolaise pour que celles-ci chantent sa gloire. Ce qui avait provoqué à l'époque la colère de l'opposition, surtout en Europe où certains de ces artistes n'étaient plus les bienvenus. 

Samedi 13 Juin 2015




Dans la même rubrique :