Annonce hier, lors d’un échange sur la Présidentielle de 2012 : Penda Mbow va quitter le Mouvement citoyen

Hier, à l’occasion d’un atelier organisé par l’agence Niyel et portant sur «L’apprentissage de la dernière élection présidentielle de 2012», Penda Mbow, après sa communication en tant que personne-ressource, a annoncé qu’elle quittera définitivement la société civile, notamment le Mouvement citoyen dont elle est la présidente.


Annonce hier, lors d’un échange sur la Présidentielle de 2012 : Penda Mbow va quitter le Mouvement citoyen
Interpellée, hier, sur sa double appartenance au pouvoir, plus précisément au Conseil d’administration de la Fondation «Servir le Sénégal» de la Première dame, Marième Faye, et son statut de présidente du Mouvement citoyen, Penda Mbow a annoncé qu’elle quittera cette organisation de la société civile pour la laisser à une nouvelle génération. «Je vais laisser le Mouvement citoyen. Je ne le dirigerai plus. D’ailleurs, si je n’étais pas au pouvoir, j’aurais quitté le Mouvement citoyen.» Elle ajoute que même si elle quittait le pouvoir, il ne serait plus question de militer dans la société civile. Dans son argumentaire, Mme Mbow fait remarquer que dans la vie, il faut accepter le changement. Or, relève-t-elle, les Sénégalais sont con­ser­vateurs et n’aiment pas le changement. Pour Penda Mbow, «il faut multiplier et accumuler les expériences». Elle estime avoir assez fait dans la société civile dont elle a participé à l’éclosion. Aujour­d’hui, l’initiatrice du mouvement Defaa doyy (Ça suffit), dans le cadre de la bataille contre un troisième mandat pour le Président Wade, est persuadée que la société civile n’est pas un cadre suffisant où elle peut acquérir de nouvelles expériences et ne dégagera pas, pour elle, un autre horizon. Penda Mbow fera remarquer aussi que «ce n’est pas parce que X et Y ne sont pas dans la société civile» que celle-ci cessera d’exister. Sa con­viction est qu’on ne peut pas continuer à faire la même chose, sinon «d’autres n’émergeront pas». Il faut, soutient-elle, céder pour permettre à d’autres leaders d’émerger. 
Par ailleurs, Penda Mbow a tenu à préciser que «ce n’est pas parce qu’on est au pouvoir qu’on est corrompu», mais on peut y être «pour apporter des valeurs» que l’on porte. Auparavant, dans son intervention au cours de l’atelier d’apprentissage, elle a beaucoup insisté sur l’existence de «valeurs démocratiques ancrées au Sénégal», qui ont pu éviter au pays un basculement dans la guerre civile lors de la dernière Présidentielle. 
 
lequotidien.sn
Jeudi 14 Mars 2013




1.Posté par gambel le 14/03/2013 16:30
c'est vraiment un acte tres courageux de la part de penda mbow de vouloir accompagner le president de la republique dans la bonne politique qu'il est entrain de mener pour sortir le senegal de cette impasse que nous ont causé ses faux liberaux par leurs malversations et leurs arrogances qu'ils ont eu a gerer notre pays .

2.Posté par kanko le 14/03/2013 16:32
THIEUM ! ELLE EST HEUREUSE DANS SON NOUVEAU ROLE DE DEMOISELLE DE COMPAGNIE DE MME SALL AU DETRIMENT DES ETUDIANTS QUI ONT TANT BESOIN DE SAVOIR

3.Posté par snegal2013 le 14/03/2013 18:27
VOTRES MESS JE TRES BIN RECU AERTE DE NARGE LE SENEGAL

4.Posté par yarou le 14/03/2013 21:33
Voila un exemple que l'ensemble des populations sénégalaises doivent suivre. C'est cela que nous pouvons appeler démocratie. Les anciens ont le devoire de léguer certaines fonctions à la nouvelle génération. Il ne faut pas suivre les mauvais éxemples de notre très fichu ancien prézy en l'occurance son excellence dans ses trèèèès trèèès mauvaises visions maître Wade qui voulais s'accrocher au pouvoir jusqu'à sa mort.

5.Posté par DJIMBORY le 15/03/2013 10:25
NOTRE BRAVE PENDA NATIONALE N'A QU'A PRENDRE SON COURAGE A DEUX MAIN ET FAIRE COMME SON FRERE LATIF COULYBALI EN ORGANISANT SON MEETING DE RALLIEMENT CAR DIRE QUE "JE QUITTE LE MOUVEMENT CITOYEN" N'EST QU'UNE FACON DE PREPARER SON PLONGEON DANS LE "SOMBI" BOUILLON POLITIQUE AFIN DE MIEUX PREPARER SES ARRIERES!
NOUS QUI ENVISAGEONS DE SOUTENIR LA SOCIETE CIVILE, AURONS NOUS LE COURAGE ET L'AUDACE DE PRENDRE LA RELEVE, SI A CHAQUE FOIS NOUS CONSTATONS QUE CERTAINS"SYMBOLES" DE LA DITE "SOCIETE CIVILE" PATAUGENT DANS LE MARIGOT POLITICIEN ET PARTISAN,? L'EXEMPLE DE LATIF COULYBALI
DEPUIS L'AVENEMENT DE MACKY AU POUVOIR, NOUS AVONS CONSTATE UNE CERTAINE FORME DE TRANSHUMANCE QU'ON PEUT APPELER UNE MIGRATION LATERALE ON QUITTE LA SOCIETE CIVILE POUR VIRER A L'APR. PARCE QUE LE APERISTES NE VEULENT PAS DE TRANSHUMANTS VENANT DU PDS ET DE SES ANCIENS ALLIES DE LA CAP 21. ILS VONT DANS LA MARRE SOCIETE CIVILE OU LE POISSON DONT LE PRODUIT EST PLUS CREDIBLE ET PLUS APPRECIE.

6.Posté par thiey le 17/03/2013 09:12
penda mbow et latif coulibaly kouti moolén guen

7.Posté par thiey le 17/03/2013 09:17
penda mbow et latif coulibaly kouti moolén guen bougn sonal sén bopp politique dunthi am dara khana langambitu ba faww rék



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016