Angelina Jolie : Des photos osées de l’actrice aux enchères


Angelina Jolie : Des photos osées de l’actrice aux enchères
Angelina Jolie serait-elle rattrapée par son passé d’icône trash? Une photo méconnue d’elle va être vendue aux enchères et risque d’affoler les acheteurs potentiels. La raison est simple: Angie y apparaît topless. De quoi exciter notre curiosité.
Le cliché est érotico-bucolique. Nous sommes en 2001. Angelina Jolie, tête en arrière et cheveux aux vents, prend un bain de soleil devant l’objectif du photographe star David LaChapelle. Une audacieuse exposition, puisque l’incendiaire Angie pose topless, visiblement comblée par la caresse des rayons du soleil. Mais que les puritains remballent leur crucifix, la désormais mère de famille nombreuse dissimule –une partie- de sa gorge généreuse. A ses côtés, un cheval blanc qu’elle tient par le mors et qui trouve du réconfort dans le décolleté de l’actrice. Tout un programme.
 
Douze ans après ce shooting champêtre baptisé Horseplay, réalisé pour le magazine Rolling Stone, l’image de LaChapelle sort du placard et affole la maison de vente Christie’s. Car cette dernière devrait atteindre des sommes considérables si l’on se fie à l’estimation: entre 30000€ et 40000€. Pas de doute que nombreux seront ceux à vouloir casser leur tirelire pour un cliché d’Angelina Jolie à demi-nue âgée de 25 ans…
 
Dans cette vente qui se tiendra le mois prochain à Londres, une autre photographie featuring la brune fatale trouvera sans aucun doute preneur: on y découvre Angelina Jolie attablée face à Brad Pitt et cinq enfants, image d’Epinal d’une famille idéale qui trouve évidemment écho dans leur vie d’aujourd’hui. Sauf qu’il s’agit d’un shooting pour W Magazine, immortalisé par Steven Klein alors que les tourtereaux n’avaient pas encore officialisé leur union adultérine. Autant dire collector.
 
Alors, entre Angie à moitié nue en train de faire des mamours équins et son cliché de famille d’inspiration mormonne un brin visionnaire, les amateurs de l’actrice auront deux fois plus de raisons de jouer aux collectionneurs

Gala.fr

 




Samedi 20 Avril 2013
Notez


Dans la même rubrique :
KEMI SEBA libéré

KEMI SEBA libéré - 30/10/2014