Amsatou Sow Sidibé lance un appel aux forces vives de la nation


Amsatou Sow Sidibé lance un appel aux forces vives de la nation

Amsatou Sow Sidibé, professeur de Droit à l’UCAD, et candidate déclarée à la présidentielle du 26 février prochain, a invité, vendredi à Dakar, les Forces vives de la Nation sénégalaise à se regrouper, en perspective de cette échéance électorale, pour organiser ‘’la bonne gouvernance et la bonne gestion au Sénégal’’.

‘’Il faut se regrouper et c’est ça qui fait la valeur de l’initiative de Benno alternative 2012. Il faut que les forces vives de la Nation, qui sont compétentes, intègres, se retrouvent pour organiser la bonne gouvernance, la bonne gestion au Sénégal. C’est extrêmement important’’, a-t-elle indiqué.

Mme Sidibé sortait de l’audition organisée par Benno alternative 2012, coalition de partis politiques et de mouvements de la société civile, pour le choix de son candidat à l’élection présidentielle du 26 février prochain.

Il s’est agi pour elle durant cet entretien de se présenter, de parler de son parcours, de décliner sa vision et son projet de société, a-t-elle indiqué. Mais elle dit aussi avoir été interpellée sur les problématiques de l’heure.

Mme Sidibé, candidate déclarée à la présidentielle, a fait part de sa volonté, une fois au pouvoir, de remettre la personne humaine au centre de ses préoccupations.

‘’Notre vision, c’est qu’il faut remettre l’homme au centre des préoccupations, en essayant de voir ses besoins, ses droits et chercher comment les régler, en tenant compte de tous les aspects qui concernent la personne humaine. Il suffit qu’un aspect manque pour que la personne humaine soit déséquilibrée’’, a-t-elle dit.

‘’L’éducation, la santé, l’environnement, les aspects culturels, la paix, les questions sociales et économiques, rien ne doit manquer parce qu’il suffit qu’il manque un élément dans la chaîne pour que la personne humaine soit déséquilibrée et ne vive pas le bien être’’, a poursuivi l’universitaire.

Elle estime également qu’il faut permettre à ses concitoyens ‘’d’être gérés par un nouveau leadership, intègre, compétent, responsable pour un Sénégal plus juste, un Sénégal prospère, solidaire et fort’’.

‘’Quand on parle d’un Sénégal fort, plus fort, il faut des Institutions qui soient respectées. Il faut une restauration de l’autorité de l’Etat. C’est extrêmement important’’, a-t-elle insisté.
APS

Vendredi 9 Décembre 2011




1.Posté par khady77 le 10/12/2011 13:59
Chere soeur je vous ai directement interpellé dans la semaine et dans dakaractu pour dire que notre pays est en danger et il faut un esprit de dépassement de nos élite pour regler les probleme de ce pays ,l'afrique et le monde nous regardent et le temps presse Madame vous avez raison quand vous dites qu'il faut se regrouper
alors consdidérant l'echec de BENNO , moi je reve d'une grande coalition ou l'on retrouvera ME SIDIBE , ABDOU LATIF COULIBALY , MOUSSA TOURE , MOUSSA TINE , IBRAHIMA FALL , YOUSSOU NDOUR , BARA TALL ,BENNO ALT 2012 ,+d'autres patriotes . UNE TELLE COALITION PORTANT LES ASSISES NATIONALES DIRIGEE PAR LE DOYEN IBRAHIMA FALL je vous assure madame cest là la clef de la victoire . le peuple compte sur vous pour demarcher cela



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016