Amsatou Sow Sidibé : « Ce que le Directeur de Cabinet du Président m’a dit avant mon limogeage….»


En conférence de presse cet après-midi, l’ex ministre conseiller Amsatou Sow Sidibé est revenu sur les raisons de son limogeage. Elle a confirmé que cela était lié à sa sortie sur l’affaire Karim Wade. «Je vais vous dire ce que le Directeur de Cabinet m’a dit : « je m'étais opposé à votre limogeage, il y a de cela quelques mois, je vous avais demandé de venir me voir ». Cela c’était après que j’avais parlé du manque de communication entre le conseiller que je suis et le Président et j’avais dit à l’époque que si le Président m’avait écouté, on ne lui aurait pas jeté des cailloux à l’Université ».
« Il m’a dit, poursuit ASS, cela, et d’autres réactions. Mon point de vue opposé à celui du ministre-conseiller Ismaël Madior Fall, qui je vous le rappelle était mon étudiant,  à propos de l’interprétation d’un article de la constitution. C’est moi qui lui ai enseigné le droit civil.  Et il m’a dit la goutte d’eau qui a fait déborder le vase, c’est l’affaire Karim Wade ».
Mais, indique l’ex ministre, «  j’ai retenu de la littérature française, le Cid de Corneille, cette fameuse réplique : Je le ferais encore si j’avais à le faire... »
Sur une probable coalition avec Rewmi ou le groupe de l’opposition, Amsatou Sow Sidibé ne fuit pas le débat : « mes bras sont ouverts à toutes et à tous. A tous ceux qui pensent que l’on peut travailler ensemble pour un Sénégal de rupture. Je suis en pleine réflexion et vous aurez l’occasion de m’entendre à nouveau sur tout ce qui concerne le Sénégal ».
« Est-ce que je suis encore membre de Benno Bokk Yakaar? Wait and see » conclut-elle.
 
Lundi 8 Février 2016
Dakar actu




1.Posté par paco le 08/02/2016 21:54
il etait mon etudiant veut dire quoi.cette dame est imbue de sa personalitee.

2.Posté par momar seck le 08/02/2016 23:40
vous savez pas ce que vous voulez madame. je ne sais pas en quoi vous pouvez conseiller le PR

3.Posté par so le 09/02/2016 08:27
madame comme vous êtes restée 2 ans sans voir le président fallait avoir une grandeur de démissionner comme l'avait fait Jacques Diouf tout en sachant qu'il t'a nommé pour service rendu mais pas besoins de tes conseils

4.Posté par barou le 09/02/2016 07:29
...ce pays...f...le camp...ya plus d'obligation de réserve...plus de femmes et d'hommes d'Etat..une fois dehors on se laisse aller..quoi...servir l'Etat est un sacerdoce ...vous n'avez jamais entendu un homme comme Madieng khary s'épancher ...ni du reste les grands gouverneurs ou même les anciens chauffeurs et autres commis de l’administration se comporter comme ces vulgaires perroquet de nos temps....pauvre pays...un prof d'univ en plus...juriste..dit-elle.....la dignité ff...le camp...

5.Posté par mario le 09/02/2016 07:57
momar,tu avoues que ton mentor ne se rappelle decidemment pas pourquoi et comment il a été élu, nos 3200 pauvres milliards sont ainsi dilapidés, des ministres, des ambassadeurs ect qui ne servent à rien
Peut être que beugue na,mais vraiment meunoul



Dans la même rubrique :
Bétenty, l'abattue

Bétenty, l'abattue - 27/04/2017