Amnesty International sur la non-réduction du mandat de 7 à 5 ans : « Le Président Macky Sall a une occasion historique de faire du Sénégal une démocratie moderne »


«Le Président Macky Sall a une occasion historique de faire du Sénégal une démocratie moderne, un Etat de droit où les droits humains sont protégés et où les citoyens ont confiance en la justice ». C’est la conviction d’Amnesty Internationale sur la non-respect de la promesse de réduction du mandat de 7 à 5 ans comme promis par le candidat Macky Sall. Mais Seyni Gassama de s’empresser d’ajouter dans son rapport que «l’occasion n’est pas encore perdue ».
Amnesty rappelle qu’au mois de mai 2013, le Président Macky Sall a créé par décret une Commission nationale de réforme des institutions (CNRI) et lui a fixé des objectifs de « mener selon une méthode inclusive et participative la concertation nationale sur la réforme des institutions et de formuler toutes propositions visant à améliorer le fonctionnement des institutions, consolider la démocratie, à approfondir l’Etat de droit et à moderniser le régime politique ».
 Mais, regrette-t-on  ces réformes fondamentales n’ont pas été retenues par le Président Macky Sall parmi celles qu’il a décidées de soumettre au référendum le 20 mars 2016. Le nouveau projet de constitution ne contient dès lors aucune avancée en ce qui concerne la protection des droits et libertés et l’indépendance de la justice qui ont été des préoccupations fortes exprimées par les sénégalais lors des consultations organisées par la CNRI.
Mercredi 24 Février 2016
Dakaractu




1.Posté par abdoul le 24/02/2016 19:50
Bouche baie devant l'invitation de Amnlsty international au President de faire fi au Serment tenu et de primer la promesse de reduction.
Que sera le President devant les instances internationales avec toutes les responsabilites qui lui sont confiees.
De quel droit de l'homme parlez vous.ou etes vous entrain de faire de la politique.
C'est vraiment drole ...



Dans la même rubrique :