Aminata Toure, ancien premier ministre : « «il faut qu'on donne des leçons de civisme à la jeunesse, qu'on soit de l'opposition ou du pouvoir»

»L'ex-Premier ministre de Macky Sall a appelé les hommes politiques à donner «un bon exemple de civisme à la jeunesse ». Aminata Touré qui exprimait son désaccord sur l'attitude des opposants, lors de la marche réprimée du 14 octobre dernier, estime: «La démocratie sénégalaise a dépassé le stade où l'opposition doit forcer des barrages de police».


Aminata Toure, ancien premier ministre : « «il faut qu'on donne des leçons de civisme à la jeunesse, qu'on soit de l'opposition ou du pouvoir»
L’ancienne Premier ministre n'apprécie guère les comportements de certains hommes politiques qui sont prêts à tout faire pour arriver à leur fin. Aminata Touré qui s'exprimait, hier, en marge d'une visite effectuée chez Me Ousmane Sèye, a appelé les politiciens «a donné des leçons de civisme à la jeunesse». Non sans regretter le forcing de l'opposition lors de la marche réprimée du 14 octobre dernier.
 
Interpellée sur le comportement des responsables politique, Mimi Touré déclare : «Mieux vaut respecter la loi. Il faut qu'on donne des leçons de civisme à la jeunesse, qu'on soit de l'opposition ou du pouvoir. La marche est consacrée dans la Constitution, par contre forcer les barrages de police, ce n'est pas une très bonne idée».
 
«C'est la preuve, selon elle, que le Sénégal est un pays démocratique. Puisqu'on n'a pas décompté de blessés, ni autres. Mais j'appelle tous les acteurs a fait preuve d’une grande responsabilité. Les forces de l'ordre assureront l'ordre et la démocratie sénégalaise a dépassé le stade où une opposition doit forcer des barrages». Selon l'ex-Pm de Macky Sall, «l'opposition peut exercer son droit civique». Mais, insiste-t-elle, «dans le respect des lois».
 
Par rapport au débat sur le pétrole et le gaz, Mme Touré s'est voulu moins prolixe. «Je crois que tous les éclairages ont été donnés par le Premier ministre et le porte-parole du gouvernement. Je crois qu'il n'y a rien de particulier à ajouter à la question », confie la responsable de l’Apr.
 
Revenant sur les raisons de sa visite chez Me Sèye, Mimi Touré explique qu'elle s'est déplacée pour «féliciter Me Ousmane Sèye qui était le président du Comité électoral durant le référendum. C'est avec une grande fierté que nous avons accueilli l'annonce de sa nomination au Hcct. On considère que c'est aussi un honneur pour Benno Bokk yakaar Grand-Yoff et nous sommes venus aussi lui témoigner de notre solidarité pour le travail à venir».
 
«Le président de la République qui l'a nommé compte beaucoup sur son expertise. C'est un homme d'expérience, un brillant avocat. C'est également un honneur qui est fait à la commune de Grand-Yoff et au Benno Grand-Yoff. C'est vous dire que c'est un moment de fraternisation. C'est également les beaux aspects de la politique. C'est ce qu'il faut renforcer partout», soutient-elle. Pour sa part, Me Ousmane Sèye, qui se dit «touché par la visite de Premier ministre Aminata Touré, qui est venu avec une forte délégation de Benno pour (lui) féliciter de (sa) nomination au Hcct», estime que «cela prouve sa générosité. Cette visite a aidé à raffermir davantage les liens entre les femmes, les jeunes de Benno. Je la félicite et je la remercie de sa générosité et de sa bonté».
Le Populaire
Jeudi 3 Novembre 2016
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :