Amélioration de la gestion des ordures ménagères : 97 millions de matériel roulant remis à six communes


Six communautés locales partenaires du programme « SEN/029 » ont reçu ce matin des mains du ministère de la gouvernance locale, du Développement et de l'Aménagement du Territoire du matériel roulant. Il s’agit des clefs de pick up, destinés au service de déchets des communes ainsi que de 6 motos destinées a renforcer les services communaux d’hygiène dans leur mission environnementale envers les populations locales.
Un appui qui s’inscrit dans le cadre du volet gestion des ordures ménagères du programme mise en œuvre par le ministère en appui avec l’Agence Lux-développement.
Les 6 véhicules sont d’un montant total de 89.400.000, à hauteur de 14.900.000 Francs par véhicule et les motos d’un montant total de 8.340.000 Francs CFA, à hauteur de  1.390.000 Francs CFA par moto.
Aïssata Tall Sall édile de Podor, au nom des maires des communes concernées, que sont  Darou Mouhty, Matam, Dagana, Louga, et Richard Toll de faire savoir que ce partenariat signe le prolongement d’un axe de coopération que le Gouvernement du Sénégal a défini et engagé depuis longtemps avec le Grand-Duché.
« Nos différentes communes étaient engagées dans le cadre de cet axe de coopération dans le programme « Sen 029 » qui nous a permis d’exécuter des programmes importants de salubrité publique. C’est ainsi que dans nos différentes communes nos villes sont devenues des exemples. L’autre échelon va constituer à transformer ces ordures, à faire du bio gaz et nos villes en seront transformées si le projet arrive à son terme », dira-t-elle.
Avec la remise de ces clefs et matériel, « nous réalisons un maillon supplémentaire dans l’équipement de nos collectivités territoriales avec ce don de matériel qui permettra d’assurer la mobilité de nos agents pour la bonne exécution de ce programme », fera savoir le maire de Podor.
A sa suite, Nicolas Pierre chargé d’affaire du Grand-Duché de Luxembourg, s’est dit convaincu que ces matériels roulants constitueront « un pas additionnel en vue de permettre aux communes d’accomplir leur mission de service public ». Il a insisté pour une bonne gestion du matériel par les maires.
Prenant la parole en dernier, Abdoulaye Diouf Sarr, le ministre de tutelle de dire que cette rencontre s’inscrit dans la dynamique qui est de renforcer le pouvoir des territoires et des acteurs en les responsabilisant davantage, en les accompagnant dans leurs initiatives de développement territorial notamment dans la mise ne place d’un service efficace de gestion des ordures ménagères.
  Cet appui technique vise à améliorer le service de gestion des ordures ménagères à l'échelle de ces 6 communes. La stratégie retenue vise à soutenir les processus qui rendent opérationnelles et durables les filières de gestion des ordures Ménagères - GOM (pré-collecte, collecte, transfert, mise en décharge, valorisation) fera savoir le ministre.
En outre, dira-t-il pour finir, un appui financier aux six communes partenaires est prévu dans le Budget consolidé d’investissement (BCI) 2016 de son département pour la mise en place d’un service pérenne de collecte et de traitement des déchets ménagers d’environ neuf cent millions de francs CFA.
Cet appui financier de 900 millions de Francs CFA sera transféré aux six communes par voie de convention signée entre le MGLDAT et chaque collectivité locale.
Lundi 20 Juin 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :