Amadou Dia et Masseck Guèye étaient ‘’des députés exemplaires’’, selon le président de l’Assemblée nationale


Amadou Dia et Masseck Guèye étaient ‘’des députés exemplaires’’, selon le président de l’Assemblée nationale
Le président de l’Assemblée nationale Mamadou Seck a rendu hommage aux ‘’députés exemplaires’’ Amadou Dia et Masseck Guèye, décédés samedi, et salué leur ‘’assiduité’’ et ‘’engagement’’ dans l’exercice de leur mandat.

Amadou Dia et Masseck Guèye, membres du Groupe libéral et démocratique (majorité), sont morts dans un accident de la circulation, quand ils se rendaient à Saint-Louis, où le président Abdoulaye Wade inaugurait le pont Faidherbe réhabilité.

Amadou Dia fut maire de la commune d’arrondissement de Hann-Bel Air, à Dakar. Masseck Guèye était député-maire de Kayar, dans la région de Thiès.

A la levée des corps des deux parlementaires, dimanche à l’Hôpital Principal de Dakar, Mamadou Seck s’est souvenu de ‘’députés exemplaires par leur assiduité, leur engagement et leur proximité avec les populations qu’ils représentaient’’.

‘’Amadou Dia avait des rapports fusionnels avec les populations de Hann-Bel Air. Tous les deux habitaient une localité de pêcheurs et de mareyeurs. Ils ont toujours […] défendu les intérêts des populations, des pêcheurs et des mareyeurs’’, a dit M. Seck sur Radio Sénégal (publique).

‘’Amadou Dia a beaucoup travaillé pour Hann-Bel Air. Il était connu pour son sens de la discipline, sa sérénité et son commerce facile. […] Masseck Guèye était un homme engagé pour son pays, mais surtout pour son terroir. […] Il s’est battu pour donner à Kayar un autre visage’’, a témoigné, en langue wolof, le président du Groupe libéral et démocratique, Doudou Wade.

‘’Je n’ai jamais vu quelqu’un d’aussi engagé, politiquement pour le parti, mais aussi pour son terroir. Il était président de conseil rural, il s’est battu pour que sa collectivité soit érigée en commune. […] Il s’est rapproché de moi pour partager mon expérience de maire, mais dans une courtoisie exemplaire’’, a dit le député Balla Moussa Daffé, parlant de Masseck Guèye. ‘’Il était toujours au service des populations.’’

Aïssatou Coulibaly, présidente du Groupe démocratie et progrès de l’Assemblée nationale, a fait part de la franche collaboration qu’elle a entretenue avec les défunts parlementaires.

Le docteur Oumar Ndoye, président de la Commission de la santé et des affaires sociales de l’hémicycle, a déploré ‘’une énorme perte’’ pour le Sénégal et le Parti démocratique sénégalais (PDS, au pouvoir).


( APs )
Dimanche 20 Novembre 2011




1.Posté par sernoz le 20/11/2011 21:34
yalanalène yalla yeureme tè kharèlpne adiana

2.Posté par BAOL BIS le 20/11/2011 23:13
Encore des morts. Décidément le règne de Wade est un règne de sang, Bateau le Jola avec plus de 2000 morts, Ezzan, Daouda MBAYE, Mamadou DIA, Ndongo LO, Serigne Saliou, etc.
Il me smeble que les gens ne veulent pas en finir avec ce règne du sang.



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016