Aly Ngouille Ndiaye lacère Abdoul Mbaye : « moi, j’aime mon pays ; je suis, exclusivement, de nationalité sénégalaise et tous mes biens se trouvent entre Dakar, Touba et Linguère »


C’est ce qu’on appelle, dans le jargon populaire, la réponse du berger à la bergère. En effet, après que l’ancien Premier ministre a déclaré avoir regretté d’avoir travaillé avec des ministres qui étaient contre les intérêts du Sénégal, c’est au tour du ministre de l’Industrie et des Mines de monter sur le ring et de saigner grièvement Abdoul Mbaye.

Pour ce faire, invité de l’émission « Ngonal » sur la Tfm, Aly Ngouille Ndiaye, interpellé sur cette insinuation méchante de l’ex-Chef du Gouvernement de Macky Sall, a décoché cette flèche meurtrière : « j’aime le Sénégal, mon pays. Et je suis de nationalité sénégalaise, à 100% ».

Visiblement excédé par cette sortie du leader de l’Alliance pour la citoyenneté et le travail (Act), le maire de Linguère appuie de nouveau sur la gâchette puis fait feu en ces termes : « non seulement je suis exclusivement de nationalité sénégalaise. Mais aussi, toutes mes richesses se trouvent entre Dakar, Touba et Linguère ».

A la différence d’Abdoul Mbaye, l’édile de Linguère ne regrette nullement avoir connu et travaillé avec ce dernier. Avec qui il a embarqué à bord d’un même vol et a travaillé, plusieurs jours durant, dans le cadre d’un Cabinet sénégalais qui avait contracté avec l’Etat du Gabon au sujet du Plan Gabon Emergent. Ils étaient encore en 2011.

Ceux qui connaissaient l’estime et le respect que le ministre de l’Industrie et des Mines vouait à Abdoul Mbaye, auront, sans nul doute, compris que Aly Ngouille Ndiaye a dû être très déçu par la sortie de l’ancien Premier ministre. D’autant que les deux hommes, qui se sont connus dans le milieu bancaire, s’appréciaient, mutuellement, avant de se retrouver au sein d’un même Gouvernement.

D’ailleurs, Actusen.com se rappelle qu’en 2012, au détour d’une signature de Convention entre le Ministère de l’Industrie et des Mines et un partenaire, Abdoul Mbaye, Premier ministre, au moment des faits, n’avait pas tari d’éloges à l’endroit d’Aly Ngouille Ndiaye. Dont il avait, ce jour-là, aussi, salué la maîtrise des dossiers et le savoir-faire.

Pour rappel, Abdoul Mbaye a récemment affirmé, dans les colonnes de Dakaractu, « M. le président de la République, saviez-vous que votre frère était au service des démarches de Petroasia et de Frank Timis avant de demander à Aly Ngouille Ndiaye la présentation de ces décrets, de les signer, puis de les faire contresigner par le Premier ministre.

Cette question doit désormais être posée aux moins à deux anciens ministres : Aly Ngouille Ndiaye (alors en charge de l’énergie et auteur du rapport de présentation qui donnait toutes les assurances nécessaires à l’ensemble du Gouvernement) et Abdou Latif Coulibaly (journaliste d’investigation très informé et alors en charge de la bonne gouvernance ».

Actusen.com


Jeudi 13 Octobre 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :