Aly Ngouille Ndiaye au Stade Demba Diop : « Si cela ne dépendait que de nous, Demba Diop allait être fermé…»

Trois mois après le drame du 15 juillet, le film de l’horreur se rembobine quelque part dans l’esprit. L’arrivée du ministre de l’intérieur, accompagné de son collègue des sports, de membres de la commission auxiliaire et des services de la protection civile, donne tout de même espoir au stade.


Aly Ngouille Ndiaye au Stade Demba Diop : « Si cela ne dépendait que de nous, Demba Diop allait être fermé…»
Selon l’Observateur, le ministre de l’intérieur n’arrêtait pas de poser des questions pour confirmer les observations de la direction de la protection civile. Rien ne militait pour la réouverture de Demba Diop. Les responsables de la commission auxiliaire sont formels.
« La commission est un organe interministériel. Nous faisons des prescriptions. C’est un avis qui a été donné sous réserve du respect de ces prescriptions »  dit le directeur de la protection civile.
Aly Ngouille Ndiaye prend la balle au rebond. « Certaines de ces prescriptions à mon avis ne demandent pas d’investissement majeur. C’est l’exemple des voies de dégagement, le problème c’est la solidité des gradins » a dit le ministre de l’intérieur  en interpellant son collègue des sports. « Je ne vais pas me prononcer sur les questions techniques. Je les laisse à l’appréciation des experts. Les budgets sont un programme. A l’heure actuelle, le plus important, c’est la recherché de Solution. Si cela ne dépendait que de nous Demba Diop allait être fermé, rasé et refait. Pour le moment, on n’en est pas là. Nous sommes dans une dynamique de recherché de solution par rapport à la solidité et à la capacité d’accueil » 
Lundi 16 Octobre 2017
Dakar actu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :