Alpagué pour escroquerie, faux et contrefaçons de sceaux de l'Etat :D'autres plaintes tombent contre le célèbre Macodé Diongue


Alpagué pour escroquerie, faux et contrefaçons de sceaux de l'Etat :D'autres plaintes tombent contre le célèbre Macodé Diongue
Il a été cravaté par la Division des Investigations Criminelles (DIC), au même titre que ses deux employés, disons plutôt ses complices (Pape Mamadou Cissé et Mamadou Issa Diam), mais Macodé Diongue plus connu sous le pseudo de ‘’Noel’ est loin de voir le bout du tunnel. Et pour cause?
Nous tenons de sources judiciaires que ce désormais célèbre pensionnaire de la Maison d'Arrêt de Rebeuss, dont le gratiné dossier est en instruction, "risque de durer dans les ténèbres" pour reprendre nos informateurs au fait de l'affaire.
Écroué pour escroquerie de faux, c'est-à-dire une rocambolesque de trafic de visas entre autres, les choses se sont corsées parce que l'Etat, via l'Agent Judiciaire figure parmi les innombrables  plaignants, à savoir la direction des impôts et domaines, Elton, Pullman Hôtel, la Sonatel, la Caisse de dépôt et consignation et tutti quanti.
 Déféré en compagnie de Modou Sène, Oumar Sankaré, Pape Mamadou Cissé, Mamadou Issa Diaw, Moussa Bèye, cet ami d'un ex Premier Ministre de la République, mais aussi d'un célèbre patron de presse, est "tombé" le  28 mars 2014, date à laquelle l’ambassade du Portugal à Dakar a saisi la Division des investigations criminelles (DIC) d’une note pour faux et usage de faux portant sur deux passeports ordinaires sénégalais établis au nom de Modou Sène, né le 04 août 1986 à Darou Miname Touba et Oumar Sankaré né le 16 août 1984 à Ballou. Remarquant que les passeports des deux jeunes hommes qui sollicitent des visas pour le Portugal présentent des pages arrachées et échangées, l’Ambassade a tiré la sonnette d’alarme.
Le 01 avril 2014, un dispositif de surveillance est mis aux alentours de ladite représentation diplomatique. Modou Sène et Oumar Sankaré, titulaires des passeports incriminés sont arrêtés au moment où ils quittent l’ambassade. Interrogé, Modou Sène déclare avoir remis son passeport à Noël, administrateur d’une société immobilière sise à la Cité "Keur Gorgui". Selon lui, Noel s’est engagé à lui trouver un passeport dans l’espace Schengen. Il dit lui avoir remis 3,5 millions FCFA. Modou dit avoir versé un acompte de 2,7 millions FCFA en deux tranches. Quant à Oumar Sankaré, il dit avoir remis 3 millions FCFA à Moussa Mbengue, qui a déchiré les pages de son passeport et que c’est ce dernier qui l’a accompagné pour déposer son dossier à l’ambassade.
L’enquête ouverte, des investigations permettent d’interpeller, dans son bureau, Noël et ses deux employés, Mamadou Issa Diam et Papa Mamadou Cisse. La perquisition immédiate permet de saisir 145 passeports ordinaires sénégalais, dont 132 passeports biométriques numérisés, 11 anciens passeports et deux anciens numérisés, 1 passeport ordinaire de la République Islamique de Mauritanie, 61 cachets contrefaits de la CBAO, de la CNCAS, de l’ASECNA, de l’USAID, d’Oxfam, du CICES, de Poste-finances, de Shell Sénégal, de la Mutuelle d’épargne et de crédit des artisans. 10 cartes de l’Institution de Prévoyance Retraite du Sénégal (IPRES), 6 cartes Export-Import, 8 cartes de commerçant, 3 ordinateurs portables, 1 disque dur interne, un lot de documents importants dont de récentes demandes de visas, entre autres, rallonge la liste non exhaustive des enquêteurs. Mieux, la compulsion des documents saisis au bureau de Noel permet, révèle l’enquête, de découvrir d’autres documents et des cachets d’Institutions de la République, d’administrations publiques, de sociétés publiques et privées, d’institutions régionales et d’Organisations non gouvernementales au nombre total de 62.
Soumis au feu roulant des questions par les enquêteurs de la DIC, Modou Sène soutient mordicus avoir remis son passeport à Noel par l'entremise du nommé Assane Masson Guèye. Non sans laisser entendre avoir bénéficié de l'apport, disons des services des deux employés de Noel alpagués en même temps par les limiers. Des employés, qui ont soutenu agir sur instruction de Noel. Affaire à suivre...
Jeudi 17 Avril 2014
Dakaractu




1.Posté par GRAND YOFF DIEUM KANAM le 17/04/2014 18:01
DESCRIPTION : Ce mouvement a été instauré et mis en œuvre au Sénégal précisément à grand Yoff dans un contexte particulier .Un contexte marqué par une grande déperdition des valeurs, par une recrudescence des fléaux tels que : la délinquance juvénile, la promiscuité des habitations, le chômage etc.… Ainsi, concernant ce dernier aspect qui regorge un certain nombre de conséquences, cette population défavorisée a besoin de solutions urgentes et efficaces dans la durée.
Ce contexte est également marqué par une énorme déficience et de volonté politique, en ce qui regarde dans l'avenir humanitaire envers les populations les plus nécessiteuses. Fort de tout ce constat, l'implication du Mouvement GRAND YOFF DIEUM KANAM, se justifie pour des raisons purement humanitaires, sociales et économiques.
Le Mouvement GRAND YOFF DIEUM KANAM a été créé depuis 2010 par des jeunes et femmes sénégalais résidant à grand Yoff .Ce mouvement de développement local poursuit une mission humanitaire et particulièrement pour le soutien de la protection des enfants défavorisés, promouvoir la formation des femmes et des jeunes enfants, l’alphabétisation, la lutte contre les inondations et la déperdition des valeurs sociales et éducatives. Cette mission ne demeure pas être étrangère pour les fondateurs dudit projet.
MISSION : En effet à plusieurs reprises, ils ont eu à intervenir dans ce domaine et même dans d'autres comme la lutte contre le paludisme et les maladies sexuellement transmissible…au sein même de grand yoff.L'objectif est clair et net, à ce niveau le Mouvement GRAND YOFF DIEUM KANAM compte à se faire valoir malgré les maigres moyens dont il dispose pour venir en aide à cette couche de la population qui reste très vulnérable et du coup qui est exposée à l'environnement défavorable auquel elle vie.
Vue la complexité de cette mission, le Mouvement GRAND YOFF DIEUM KANAM lance un appel à toutes les bonnes volontés ,aux fondations , entreprises à s'investir auprès dudit mouvement pour renforcer et pérenniser leurs œuvres de bienveillance et de solidarité aux enfants démunis et aux personnes nécessiteuses.
Le Mouvement GRAND YOFF DIEUM KANAM à travers cette dynamique tendant à inclure et à prendre en écharpe ou à accorder aide et assistance aux femmes, jeunes filles et enfants démunis et à leur épanouissement, se projette de réaliser un cadre qui sera l'apanage de toutes les couches de la population et qui permettra aux acteurs, parents et partenaires d'échanger et de discuter des problèmes relatifs à l'assistance de tous.

Dans cette commune pilote avec plus de 450.000 habitants, le revenu des habitants où le niveau est très faible avec une fréquence notoire et récurrente des fléaux tels que l’insécurité, l’insalubrité, le manque d'éclairage publique, le chômage grandissant, l'absence d'infrastructures et d'aires de jeux.
Le Mouvement GRAND YOFF DIEUM KANAM dans sa politique sociale de lutte contre la situation défavorable des enfants démunis et promouvoir la formations des femmes et jeunes , compte à travers, l'appui des partenaires et des bonnes volontés, venir en aide et assistance à ces personnes : il s'agira alors pour nous d’agir physiquement, psychologiquement et financièrement sur le vœu de ces personnes sans distinction de race, d'ethnie, de religion ni d'appartenance politique .
Le Mouvement citoyen GRAND YOFF DIEUM KANAM, réunit tous les jeunes et femmes de la commune qui ont comme vision le développement de grand Yoff.
Composé de chefs d’entreprise, de professeurs, d’ouvriers avec tous les corps de métiers, de sexe de tout genre, et de statuts sociaux différents qui font son charme ; nous nous efforçons par des réflexions et des mécanismes pour apporter des solutions concrètes pour une meilleure vie des populations. Ce mouvement financé par ses propres membres , participe à chaque fois que le besoin se fera sentir aux conditions difficiles des populations en donnant des « ndogous » durant le mois béni de ramadan, en participant sur le plan financier et/ ou logistique lors des caravanes de Poponguine,de Magal,de Gamou, lutte contre les inondations, cours de vacances aux élèves et surtout à insérer les jeunes et les femmes sur le marché de l’emploi. S’inscrivant sur des valeurs de dignité, de loyauté, de courage et de travail, nous nous efforçons au mieux d'accompagner les populations à une auto prise en charge de leurs besoins vitaux.
Mais que l’on se comprenne bien, que ceux qui nous attendent sur le terrain des ragots, des invectives et des débats de bas étages, déchantent. Nous serons à des niveaux nettement plus élevés. Et de toute façon, aucune force obscure, mal intentionnée, ne nous fera dévier de notre route.
Nous ne terminerons pas, sans au préalable vous demander de formuler des prières à toutes les bonnes volontés qui ont répondu effectivement aux attentes de toutes ces personnes et qui ont montré leur espoir et leur reconversion sociale au Mouvement GRAND YOFF DIEUM KANAM.
Nous voulons donc nous pouvons….



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016