Alors Malick Gackou que la guerre commence !


Alors Malick Gackou que la guerre commence !
Habitué à faire des sorties malheureuses et impertinentes, Malick Gackou réagissant ce matin sur la nomination du Maire de Guediawaye Aliou Sall à la CDC, interprète la décision courageuse et juste du chef de l'Etat Macky Sall à qui la constitution accorde le droit de nommer aux fonctions civiles et militaires comme une déclaration de guerre contre les interêts vitaux du Sénégal. Ceci après sa très récente défaite qui est une humiliation politique pour un chef de parti et leader de l'opposition. Il est utile de rappeler au leader du grand parti que le Maire de Guédiawaye Aliou Sall est un citoyen Sénégalais, patriote et compétent qui a décidé de se sacrifier pour être non pas au service de quelconque loobbies ou organisation obscure mais plutôt au service exclusif de la nation. Ce n'est pas Malick Gackou qui a démissionné de manière inélégante et lâche du gouvernement après avoir reçu tous les honneurs et la confiance du Président Macky Sall qui peut nous apprendre comment défendre le Sénégal. Aliou Sall détient aujourd'hui une légitimité politique incontestable mais surtout des compétences pour participer au développement économique du pays. Malick Gackou s'agite par crainte et peur de ne plus exister sur le plan politique à Guédiawaye et de perdre sa base de laquelle il a été déboulonnée par Aliou Sall lors des élections législatives. Pour rappel, sur les 38 bureaux de vote, l'APR a remporté les 37. Ces résultats inédits, cette volonté populaire ont fini par convaincre le chef de l'Etat Macky Sall qui vient d'honorer toute la population de Guédiawaye à travers cette nomination. Leader politique exceptionnel, journaliste émérite, titulaire de plusieurs diplômes dont un master en administration publique, Aliou Sall est apte et compétent pour diriger la Caisse des dépôts et consignation. Nous sommes sûrs de son succès dans ces nouvelles fonctions. Vive le Président Macky Sall ! 
Mardi 12 Septembre 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :