Alioune Samba DIASSÉ à la barre : «Je regrette du fond de mon cœur, d’avoir mis ma belle-sœur Coumba DIAGNE, en rapport avec Ibrahim Abou Khalil BOURGI !»


Alioune Samba DIASSÉ à la barre : «Je regrette du fond de mon cœur, d’avoir mis ma belle-sœur Coumba DIAGNE, en rapport avec Ibrahim Abou Khalil BOURGI !»

Le Procès de Karim WADE a démarré, ce mardi à 10 heures, par une série de questions posées par les avocats de la défense. 

A l’ouverture de l’audience, le Président de la CREI, Henri Grégoire DIOP, a appelé à la barre Karim WADE, Ibrahim Abou Khalil BOURGI dit Bibo (exempt), Mamadou POUYE, Pierre B AGBOGBA, M'baye N'DIAYE et Alioune Samba DIASSE.

Ensuite, le juge a donné la parole Me Alioune Badara CISSE qui devait terminer ses questions de la précédente séance : «Connaissez- vous la dame Coumba DIAGNE ?»

«Oui, c’est la petite sœur de mon épouse», répond le prévenu, Aliou Samba DIASSE.

«Quel est l’état de vos rapports avec votre belle famille ?», a repris l’avocat.   Mr DIASSE n’a pas voulu répondre à cette question, manifestant un sentiment de regret.

«Avez- vous regretté d’avoir mis en rapport votre belle-sœur avec Bibo Bourgi ?». «Je regrette du fond de mon cœur d’avoir mis ma belle- sœur Coumba DIAGNE en rapport avec Ibrahim Abou Khalil… C’est avec elle que je sortais, j’allais avec elle à la plage, danser même avec elle», a dit Mr DIASSE sans gêne...

Il faut rappeler qu’auparavant, Karim Wade est entré dans la salle à 9 h 45 mn, sous les applaudissements de quelques partisans qui, avant l’ouverture de l’audience, scandaient : «Innocent !, Prisonnier politique !! Libérez Karim !!!».  


Mardi 23 Septembre 2014
Dakaractu




Dans la même rubrique :