Alioune Guèye, Président du collectif des victimes d'AGIR IMMO : " Comment Abdoulaye Youssou Diagne peut-il nous gruger à hauteur de 2 500 000 000 CFA et être libre?

Révélé par Dakaractu, "le cas Abdoulaye Youssou Diagne/ Victimes Agir Immo" commence à livrer ses secrets. Dans cette interview, le responsable en chef du collectif des victimes nous dévoile les tenants et les aboutissants. Entretien à bâtons rompus avec Alioune Badara Guèye...


Alioune Guèye, Président du collectif des victimes d'AGIR IMMO : " Comment Abdoulaye Youssou Diagne peut-il nous gruger à hauteur de 2 500 000 000 CFA et être libre?
Dakaractu : Monsieur Guèye, vous présidez aux destinées du "Collectif des Victimes d'Agir Immo". Voulez- vous revenir sur le début de cette affaire, sa quintessence...
 
Alioune Guèye : Le Collectif des victimes de l’Agence pour la Gestion Immobilière et le Recouvrement (AGIR IMMO) est constitué par des hommes et des femmes sénégalais d’ici et de la diaspora, de tout âge et de diverses catégories socio-professionnelles. Il s'inscrit dans le cadre d'un grand scandale financier et foncier qui a fait plus de mille (1000) victimes pour un préjudice de plus de deux milliards cinq cent millions (2 500 000 000) de FCFA.

En effet, après nous avoir fait visiter beaucoup de sites à bord de 4x4 et bus climatisés, le sieur Diagne nous a attribués des terrains après versement de la somme équivalente au prix convenu avec ses services.

Depuis lors et cela fait des années, nous n'avons pas reçu un seul papier attestant notre acquisition, ni acte de vente, encore moins un titre de propriété, sinon des reçus de versement et un numéro de parcelle.

Pourtant, c’est après moult sacrifices que nous sommes parvenus à rassembler cette somme pour disposer d’un toit pour notre famille.

 
Dakaractu : A quel moment avez-vous senti avoir été grugé par Abdoulaye Youssou Diagne? 
 
Nous avons senti le parfum de l'arnaque lorsqu'il s'est agi de procéder aux procédures notariées. Ne disposant d'aucun document légal et réglementaire (sites fictifs), il renvoyait toujours au lendemain la rencontre avec le notaire.
 
 
Dakaractu : Aussi inédit dans les annales de la justice Sénégalaise, il a été dénombré un millier de plaignants. Comment a t-il pu rouler tout ce monde?
 
Il avait, à l'époque, surtout bénéficié du support médiatique de la RTS pour ainsi se crédibiliser. D'ailleurs, ce qui a poussé les sénégalais de l'extérieur à transférer énormément de fonds (plus d'un milliard de francs CFA) pour l'acquisition de terrains; sans compter qu'on l'appelait Me Diagne (ex greffier en chef).
 
Dakaractu : Pourtant inculpé, puis souvent placé sous mandat de dépôt, comment se fait il que Diagne trouve toujours une issue pour recouvrer la liberté, compte tenu du nombre inédit de victimes?
 
Il s'agit d'une complicité au plus haut niveau de la République qui se traduit par l'incarnation d'une justice à deux vitesses. Nos conseils (Me Assane Dioma Ndiaye et Me Ousmane Thiam) ont toujours affirmé que ni le Doyen des Juges (à l'époque), ni le Juge actuel (Massaer Sarr) n'ont jamais accepté de le mettre en liberté. Ils nous ont même confirmé que c'est la Chambre d'accusation qui, tout le temps, procède sans raison à la libération de ce meurtrier.
 
Dakaractu : Vous soupçonnez donc que des gens tapis dans l'ombre le protègent, je veux dire le font libérer chaque fois qu'il est en prison?
 
Je persiste et je signe : nos avocats sont formels, c'est la Chambre d'accusation qui est seule responsable. Ils en ont les preuves.
 
Dakaractu : Pas plus tard que ce matin (ndlr: ce lundi 2 mars 2015) plus d'une centaine de plaintes ont été enregistrées au niveau du Parquet. Jusqu'où comptez-vous aller ?
 
Sa liberté constitue un trouble à l'ordre public. Ce qui est un motif de refus d'une éventuelle liberté. Fort heureusement, nous ne sommes pas tombés dans leur piège? car nous sommes sûrs qu'ils (ses protecteurs) font tout pour rendre le pays ingouvernable. Pour le moment, en bons républicains, nous comptons d'ici peu rencontrer le Président de la République par l'intermédiaire de son Ministre Conseiller chargée des Droits humains et de la paix sociale, Mme Amsatou Sow Sidibé qui nous a signifiés tout son engagement, toute sa détermination à assister le Président pour une paix et un développement durable.
 
Dakaractu : Comment vous présenter? Une idée sur votre parcours...
 
En bon chef de famille (pour avoir géré le collectif pendant plus de trois longues et dures années), je suis déterminé à mettre tout en œuvre pour que la VÉRITÉ triomphe. Ce combat est pour moi un combat de principe que je partage avec les membres du collectif et surtout avec les médias qui nous ont soutenu durant ce long parcours. Il faut tout faire pour que les générations futures ne soient pas confrontées à ces  atrocités. Toutefois, nous demandons à ce que Diagne soit jugé le plus rapidement possible.
D'ailleurs (secrète surprise), j'ai mis récemment en place une Fédération de victimes composée de milliers de membres et en même temps un projet-phare relatif à l’Émergence Sociale qui va bientôt se réaliser.
 
 Vous avez un dernier mot?
 
Nous osons encore espérer que justice se fera. Dans tous les cas, nous ne baisserons pas la garde... 
Mardi 3 Mars 2015




1.Posté par bousa78 le 03/03/2015 09:10
je salue la volonté du président du collectif des victimes d'agir immo. Abdoulaye youssou Diagne mérite une peine très lourd parceque arnaqué plus de mille personnes soit une valeur de 2 500 000 000 F c'est un crime et voila un phénomène de traque des biens mal acquis. Nous demandons au gouvernement de prendre les choix en mains avant que cela soit trop tard.
le fait de régler ce mal permettra à l'état de réussir un aspect de son plan sénégal émergent.

2.Posté par nitté le 03/03/2015 10:21
Ces rats de la ville doivent être ratissé avec des pesticides fort. Des voleurs qui se nourrissent de la sueur des badolats en tout cas c'est fini l'époque golo di bay baboum di doundé. A bas ces vaut rien. Ay sathie la gni
Ablaye youssou diagne ne perd rien pour attendre voleur criminelle assassin. la justice sénégalaise me déçoit beaucoup le président de la République doit faire une opération de dératisation au niveau de la palais et enfermer ceux qui font honte notre justice thipiri ye na ma rouss loooooooooooooooooooooooooo

3.Posté par Sapoti le 03/03/2015 10:25
A bas les rats comme youssou diagne à bas ceux font honte la justice sénégalaise ces vaut rien di dounde ci niak badola yi do len rousse

Attention attention ne plus faire confiance aux vendeurs de terrains !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

4.Posté par Niang le 03/03/2015 10:38
Nous on ne comprend pas la justice sénégalaise quelqu’un qui escroque des centaines de milliers de personnes des pères de familles à la retraite des femmes de ménage des jeunes des handicapés des veuves des émigrés des orphelins etc, qui ont travaillé dur pour gagner leur vie honnêtement et disposer de toits, puisse circuler librement . On a foi en notre justice cependant ce qui ce passe sur ce dossier nous intrigue et n’augure pas un lendemain meilleur pour la justice

5.Posté par hawo le 03/03/2015 10:48
sathiey woup ak yen gnou mel ni ken dou am keur cim

6.Posté par Victime le 03/03/2015 12:37
Comment un sénégalais peut escroquer des honnêtes citoyens sans que le justice ne fasse son travail c'est honteux pour notre pays mais Ablaye youssou Diagne meme si on te libére "" doula djigue dééé"" quand j'ai vu un vieux retraité qui pleurait à cause de lui vraiment YALLA NA NIOU YALLA ATTE AK MOME

7.Posté par Ablaye Diouf le 03/03/2015 14:50
C'est un scandal foncier et financier à dimension nationale qui fait souffrir tout un peuple secoué par la conjoncture sociale dont leur seule issue repose sur une intervention étatique au haut niveau.

8.Posté par gnAng le 03/03/2015 21:19
Il est temps d'arrêter ses escrocs qui sévissent impunément dans le secteur immobilier. tant de scandales sont restés sans suite. Ne serait-ce que pour l'exemple le combat de ces hommes mérite le soutien de tout sénégalais

9.Posté par tesoro le 03/03/2015 22:48
Je me demande dans quel pays sommes nous,comment un escro comme Ablaye Youssou Diagne peut il bènèficier d'une libèration à chaque fois sans que le procureur ni le doyen des juges ne soient au courant. Ou est la justice, on parle de l'enricissement illicite sans relache, li moy enricissement illicite.

10.Posté par Citoyen concerné le 04/03/2015 11:06
"L'injustice de la justice est injuste, comme l'est du reste la justice de l'injustice"
Cette assertion pourrait bien trouver son sens dans l'affaire "Agir Immo" ! ! !

11.Posté par Mouna le 05/03/2015 01:44
C'est incroyable! Je me demande si la CREI à un sens di on laisse ce genre de personne dehors....

12.Posté par khajao le 07/03/2015 11:54
Il n'est pas le seul . hlm nion raw 10ans do guis dara ay fenn rek

13.Posté par PATIMAN le 13/04/2015 01:21
J SAIS UNE CHOZ IL N A K S PREPARE , BALLE LA KOY DOOR ET ON EST KIT



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016