Alioune Badara Cissé réussit une médiation discrète et rapide


Alioune Badara Cissé réussit une médiation discrète et rapide
DAKARACTU.COM  Le ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur a effectué le 11 août une visite de courte durée à Alicante, en Espagne. Arrivé aux environs de 21h locales, accompagné du vice-consul de Madrid et du chargé d’affaires a.i de l’ambassade du Sénégal en Espagne, il a rencontré séance tenante les représentants des Sénégalais de cette localité pour s’enquérir des tenants et des aboutissants de la situation tendue qui prévaut depuis quelques jours entre Sénégalais et policiers municipaux de cette localité.

Au cours de la rencontre, les représentants de nos compatriotes ont salué le pragmatisme du chargé d’affaires a.i de l’ambassade qui, après avoir pris la mesure des problèmes, a senti la nécessité de faire venir le ministre pour régler au plus vite cette situation devenue délétère et insoutenable. Ils ont en outre dressé une plateforme qui tourne autour des contrôles à outrance des Sénégalais par la police, des expulsions fréquentes et exagérées de nos compatriotes, du refus systématique de visites aux compatriotes détenus, des perquisitions de véhicules et de maisons des Sénégalais sans mandat... 

Dans son intervention, le ministre a d’abord regretté les incidents survenus les 04 et 05 août qui se sont soldés par une dizaine de Sénégalais blessés dont un du nom de Mbaye Sèye, toujours interné à l’hôpital, et Pofirio Martinez Rodriguez, policier municipal sérieusement blessé. Il a ensuite rappelé les excellentes relations qui existent entre le Sénégal et l’Espagne avant d’exhorter nos compatriotes à respecter les lois et règlements du pays d’accueil, condition sine qua non pour un respect mutuel.

Poursuivant toujours son intervention il a magnifié à sa juste valeur l’esprit patriotique de nos compatriotes qui, par moment, ont eu à braver le froid, la faim, la chaleur, la pluie pour venir en aide à leurs familles et participer activement au développement de la mère-patrie; le Sénégal.
Alioune Badara Cisse a laissé entendre que le gouvernement est entrain de mettre en œuvre des leviers et des mécanismes pour assurer un bon retour pour ceux qui auraient l’intention de revenir au bercail. Car, selon lui, l’immigration ne semble plus être la solution. Dès lors, il faut trouver d’autres voies alternatives. Il a aussi réitéré l'engagement du président de la République Macky Sall d’appuyer autant que faire se peut la diaspora sénégalaise,

Dans sa mission de médiation, le ministre s’est réuni avec les autorités locales d’Alicante et le chef de la police pour arrondir les angles et réinstaurer le climat de paix et de justice entre Espagnols et Sénégalais de cette localité.

Les autorités locales d’Alicante ont salué l’initiative du Ministre pour apaiser cette tension. Elles ont sollicité la collaboration de l’association pour identifier les auteurs des blessures sur les policiers municipaux et ont reconnu que ces cas isolés ne sauraient entachés la convivialité qui a toujours existé entre ces deux communautés,

C’est dans un atmosphère de détente que le Ministre ABC a demandé et obtenu la mise en liberté de quatre de nos compatriotes et a également sollicité des autorités de voir les possibilités d’octroyer à nos compatriotes un lieu dédié à la vente de leurs produits dans la légalité , demande qui a aussi trouvé un écho favorable auprès des dites autorités.

Après la rencontre, les deux délégations se sont exprimées devant la presse pour informer l’opinion publique nationale et internationale de l’issue heureuse de la réunion et des dispositions prises par les deux parties, Elles ont réaffirmé leur ferme volonté de juguler ensemble les malentendus qui ont fini de causer trop de dégâts de part et d’autre et de s’engager d'ores et déjà pour le retour du bon voisinage entre leurs deux communautés.

Avant de reprendre l’avion pour l’Arabie Saoudite, le ministre a de nouveau rencontré la communauté sénégalaise d’Alicante qui a exprimé sa satisfaction quant à la célérité avec laquelle il a pris en charge leurs problèmes. Une motion de remerciements a été lue par l’Association sénégalaise d’Alicante et la Fédération des Associations et Organisations Sociales Sénégalaises en Espagne (Faosse).

Avec Momar Dieng Diop, Espagne. 
Momar Dieng Diop Espagne.




Dimanche 12 Août 2012
Notez

Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

5.Posté par Bath le 13/08/2012 12:18
J'aurais été plus impressionné de le voir faire des médiations réussies sur des dossiers tels que le Mali où la diplomatie Burkinabé prend encore une fois le dessus. Se déplacer pour des histoires de marchands ambulants qui, de plus, exportent une mauvaise image du Sénégal, je ne vois pas de quoi en faire un succès.

4.Posté par MILK le 13/08/2012 12:09
Momar dieng diop ya meuneu doul il faut dire o Senegalais la realité deug ..Deugue rek moy deuggue meme dans notre propre pays la vente ambulent est interdit par la loi .Les Españols sont bcoup tolerant par aport au otres Toubaps,coma peut ont accepté la vente des articles d' imitation dans un pays organisé (tolerance si...)mais pas donner un lieu pour vendre des fausses ,pa passible je te defis MR Dieng Diop".Nous sommes tres tetu"

3.Posté par Pap le 13/08/2012 12:02
C'est au contraire une honte qu'un MAE dût se déplacer pour si peu. Un entretien téléphonique d'un de ses collaborateurs ou un déplacement d'un collaborateur de l'Ambassadeur ou du consul aurait suffit.

En outre la discrétion et la modestie (si vraiment l'acte se voulait effectivement discret et désintéressé) aurait voulu que réussie ou pas, cette médiation ne soit pas médiatisée si fortement finalement !

Je ne connais rien du tout en diplomatie et ni d'ailleurs en politique, mais je crois qu'ABC n'a pas le niveau. Ses qualités intellectuelles (que j'estime réelles) l'emportent sans doute sur ses talents politiques et diplomatiques.

2.Posté par jack le 13/08/2012 11:49
Le chaos que les marchands ambulants ont seme au plateau de Dakar, plus precisement a sandaga est-il exportable ? La est toute la question .Les senegalais par tous les moyens et fuyant la misere vont en europe et ailleurs dans le monde mais la grande majorite n a la plus minime preparation pour vivre en phase avec ces societes. Analphabetes l ecrasante majorite tres limites ils vivent la plus part d entre eux pendant des dizaines d annees en marge des lois et reglements en vigueurs dans ces pays .Cest un probleme complexe dont la solution est dans le passe en la formation , de la part des parents d une part et de l autre d un etat , de citoyens avec un minimum de capacite intelectuel pour integrer des societe assez avancees. Et cela n est pas de leur faute , ils ne font que fuir, fuir instinctivement, aveuglement la misere !

1.Posté par tian le 13/08/2012 11:15
Bravo Mr le Ministre, c'est ça qu'on attend d'un ministre talentueux et efficace,
Travailler sans tambour ni trompette.
A tes autres collègues ministres, je leur demande de travailler sans calcul politicien...

1 2


Dans la même rubrique :