Aliou Sall tire sur « Y en marre » et Wade : « Leur projet est de le faire revenir par la fenêtre… Un rassemblement des forces de la nuit »


Aliou Sall tire sur « Y en marre » et Wade : « Leur projet est de le faire revenir par la fenêtre… Un rassemblement des forces de la nuit »
Aliou Sall le maire de Guédiawaye lors de l’assemblée générale du parti and « dolel Senegaal » membre de coalition Macky 2012, pour l’investir tête de liste de la coalition pour les prochaines législatives, n’a pas raté les « Y en marristes ». Il a comparé leur manifestation d’hier vendredi, à celui des « forces noires de notre système politique »
« Ce rassemblement de Yen marre, en réalité c’était un rassemblement de toutes les forces noires de notre système politique. Les forces de régression, les forces de la nuit ont décidé de revenir pour non seulement agresser le pouvoir et dans leur délire reprendre le pouvoir. Il faut analyser la situation avec beaucoup de sérieux, il s’agit simplement d’un projet funeste, et précis de la part des forces vaincues par les patriotes de ce pays de trouver des moyens, s’inspirant du mensonge et de la calomnie de revenir par la fenêtre au pouvoir » a-t-il dit.
Selon Aliou Sall toujours, le peuple sénégalais  a reconquis le pouvoir en 2012,  et le Gouvernement mis en place et qui fonctionne selon les principes arrêtés par le Président Sall, « c’est celui des patriotes, celui du progrès ». Les autres forces qui se sont développées de façon centrifuges au flanc du régime actuel parce que ne pouvant s’adapter  à la démarche de rigueur et de désintérêt incarné par le Président Sall, se sont donc regroupées pour faire revenir le Sénégal en arrière.  
« Pour faire revenir au pouvoir une personne dont l’âge est estimé à 110 ans qui s’est fait remarquer dans sa tentative d’assurer un héritage familial du pouvoir. Un homme qui s’est distingué par l’érection du gaspillage comme principe de Gouvernnace, qui s’est distingué par le « wax wakhet », et la promotion de la violence. Il s’agit du projet de « Yen marre », celui de faire revenir Wade par la fenêtre » a-t-il accusé.
Le maire de Guédiawaye a invité les sénégalais et le cadres politiques à analyser avec beaucoup de sérénité cette situation. « Et j’invite tout le monde à ne pas sous-estimer l’adversaire. Car s’il ne s’agissait que de dire la vérité elle serait vaincue, elle fait la promotion du mensonge. On se rappelle des allégations lors du référendum » a-t-il rappelé
Revenant sur l’affaire de la mairie de Dakar, Aliou Sall qui mettait en exergue toujours le pouvoir de calomnie de l’opposition,  de noter qu’on les accuse de dictateur, alors que Khalifa Sall a tout simplement détourné de l’argent.
« Je suis maire mais je n’ai pas de caisse d’avance à la mairie de Guédiawaye. C’est faux et archi faux de dire que la caisse d’avance a servi à soigner des malades. Cette caisse d’avance a servi à cet homme politique, depuis plusieurs années de se constituer un budget de guerre pour aller à l’assaut du Gouvernement patriotique qui est en place. Aujourd’hui il est entre les mains de la justice, il doit simplement prouver qu’il n’a pas volé » a-t-il conclu
Samedi 8 Avril 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :