Aliou Cissé s’est intéressé au métier d’entraîneur en 2002 (conseiller)


Aliou Cissé s’est intéressé au métier d’entraîneur en 2002 (conseiller)
Aliou Cissé, nommé mercredi dernier, sélectionneur national du Sénégal, a commencé à s’intéresser véritablement au métier d’entraîneur en 2002 au contact de Bruno Metsu, a déclaré dans un entretien exclusif à l’APS, Me Moustapha Kamara, son conseiller et proche ami.

''La vocation est née pendant la coupe du monde (2002) au contact de Metsu'', a dit Me Kamara présentement à Dakar. 

Bruno Metsu qui l’avait déjà coaché à Sedan (France) n’a jamais arrêté de lui expliquer qu’il avait les qualités pour devenir un entraîneur, a dit l’avocat au barreau de Marseille (France), lié à Aliou Cissé depuis plus de 20 ans.

''Depuis ce moment, il était devenu plus attentif à ce métier et il sentait que sa reconversion se ferait dans ce métier’’, a-t-il dit indiquant que depuis cette période, Cissé ''n’a pas arrêté de se documenter sur le sujet''.

En plus des livres, il a multiplié les contacts avec les entraîneurs de football dans un premier temps et quand il s’est inscrit à l’institut de Clairefontaine (France) ‘’les contacts se sont faits plus réguliers avec tout ce qui tourne autour de son futur métier’’.

''C’était les contacts directs avec des techniciens, Jean Fernandez (ancien entraîneur de Marseille et d’Auxerre), Pierre Mankowski sans compter des entraîneurs de basket et de handball qui l’ont aidé beaucoup aidé à parfaire son métier’’, a ajouté Me Kamara retenant que Cissé a bossé sur sa philosophie de jeu au contact avec ses techniciens.

Cissé en avait discuté lors de sa rencontre avec Me Augustin Senghor, le président de la Fédération sénégalaise de football (FSF) en 2011.

''A cette période, il a dit à Me Senghor qu’il faisait ses diplômes et que son ambition était de venir servir son pays'', a dit l’avocat.

Une rencontre saluée à l’époque par le président de la FSF qui lui a expliqué que l’instance dirigeante du football national était en pleine réorganisation et qu’il aurait sa place comme tous les autres techniciens.

''De cette époque, Aliou (Cissé) s’est donné trois-quatre ans pour intégrer la sélection A’’, a ajouté Me Kamara, estimant qu’il n’y a rien de prématuré dans la démarche de son ami à présenter sa candidature au poste de sélectionneur de l’équipe A.
Lundi 9 Mars 2015
Dakaractu




Dans la même rubrique :