Aliou Cissé pas d'accord avec l'analyse de Khalilou Fadiga sur l'animation offensive


Aliou Cissé pas d'accord avec l'analyse de Khalilou Fadiga sur l'animation offensive
Dakar, 6 déc (APS) - Le sélectionneur national Aliou Cissé a déclaré dimanche ne pas être d’accord avec la position de Khalilou Fadiga, selon laquelle l’équipe nationale a des difficultés dans son animation offensive.

"Le Sénégal a quand même inscrit 14 buts, on ne peut pas marquer autant de buts quand on a des problèmes dans l’animation offensive", a expliqué le sélectionneur national, invité de "Grand Jury", émission hebdomadaire de la Radio futurs médias (RFM, privée).

Dans un entretien publié dans le quotidien sportif Stades, l’ancien meneur de jeu des Lions et coéquipier de l’actuel sélectionneur national, a soutenu que les personnes critiques au sujet du jeu de l’équipe sénégalaise, n’avaient pas totalement tort.

Aliou Cissé a toutefois reconnu que son équipe doit progresser dans la conservation collective du ballon. Il dit qu’il continue à travailler avec son groupe dans ce sens, pour parvenir à "un
ensemble plus cohérent".

Et en perspective du dernier tour des éliminatoires de la Coupe du monde 2018, il se dit en désaccord avec les observateurs qui l’invitent à fermer son groupe de performance.

"On ne peut pas se permettre de fermer le groupe à un joueur talentueux qui arrive", a-t-il dit, citant l’exemple de Diao Baldé Keita (Lazio, Italie), qui a selon lui émis le souhait de rejoindre l’équipe nationale du Sénégal.

Ce jeune footballeur, né en Espagne de parents sénégalais a récemment déclaré au quotidien sportif Stades, son souhait de rejoindre les Lions. Diao Keïta Baldé évolue au poste d’attaquant excentré. 

Le talent seul ne suffit pas pour être sélectionné chez les Lions, a-t-il prévenu. "Il faut avoir un état d’esprit qui cadre avec celui du groupe", a déclaré Aliou Cissé.

S’agissant du dernier tour des éliminatoires de la Coupe du monde 2018, il a assuré que l’équipe nationale n’avait à craindre aucune autre équipe.

"Il faudrait qu’on puisse avoir confiance en nous-mêmes", a insisté Aliou Cissé.
Dimanche 6 Décembre 2015
Dakaractu




Dans la même rubrique :