Aliou Cissé : il rappelle Demba Ba et sanctionne Diafra Sakho


Aliou Cissé : il rappelle Demba Ba et sanctionne Diafra Sakho

 Le nouveau sélectionneur des Lions, Aliou Cissé, a démarré son magistère en rappelant Demba Ba (Besiktas, Turquie), mais en laissant en rade Diafra Sakho (West Ham), coupable de n'avoir pas montré assez d'engagement vis-à-vis du maillot national, selon la Fédération sénégalaise de football (FSF).
Demba Ba, recalé par Alain Giresse pour la CAN 2015, a signé son retour sous les ordres du nouveau sélectionneur national qui a salué l'esprit de dépassement de la Fédération sénégalaise de football (FSF).

"Son retour est une suite logique, c'est un joueur sénégalais expérimenté qui a un background avec l'équipe nationale", a déclaré le technicien en conférence de presse, appelant à gommer le passé.

Demba Ba avait traité de marionnette le prédécesseur de Cissé, affirmant qu'Alain Giresse était à la solde de l'instance dirigeante du football national.

Refusant de voir dans cette convocation un cadeau offert à l'ancien attaquant des Blues de Chelsea (élite anglaise), a laissé au président de la FSF, Me Augustin Senghor, le soin de se prononcer sur le cas Diafra Sakho.

L'attaquant de West Ham n'avait pas pris part à la CAN 2015 et a même préféré ne pas répondre à la convocation. Sakho n'a finalement pas bénéficié de la mansuétude fédérale "pour n'avoir pas montré assez d'engagement" vis-à-vis du maillot national, selon le président de la FSF.

"Ce serait une faute professionnelle", si rien n'est fait contre cela, a insisté Me Senghor, estimant que la structure qu'il dirige n'a pas "une vision claire" de l'engagement de l'ancien pensionnaire de Génération Foot.

Déclaré blessé et absent pour six semaines par son équipe, Sakho a démarré la compétition à la surprise générale avec son club en compétition officielle avant la fin du premier tour de la CAN 2015.

Un manquement qui n'a pas été du goût de la FSF qui, depuis le début de l'affaire, soupçonnait le club de l'attaquant sénégalais de ne pas jouer franc jeu dans cette affaire.

A un moment où les clubs employeurs "mettent une pression sur les joueurs", la Fédération "a besoin de gages", a indiqué Me Augustin Senghor, soulignant que la porte "n'est pas fermée" pour l'attaquant des Magpies.
Source: APS
 

Vendredi 20 Mars 2015
Dakar actu




Dans la même rubrique :