Aliou Cissé face à des incertitudes contre la Namibie


Aliou Cissé, le sélectionneur national qui est entré de plain-pied dans la préparation de son match contre la Namibie prévu le 5 septembre, devrait s’adapter à cause, entre autres, de l’incertitude planant sur la participation de son capitaine, Lamine Sané.

Lamine Sané, le défenseur sénégalais de Bordeaux (élite française), a subi récemment une arthroscopie du genou droit qui nécessite une absence des terrains ‘’de trois à quatre semaines’’.

Il sera donc très incertain pour le match Namibie-Sénégal comptant pour la deuxième journée des éliminatoires de la CAN 2017.


En plus de Lamine Sané, le sélectionneur national doit compter sur plusieurs impondérables notamment dans sa défense avec Kara Mbodj (Genk) en partance et Papy Djolobodji (FC Nantes) qui a eu une préparation tronquée.

Contacté par plusieurs clubs, l’ancien pensionnaire de Diambars, reste encore un joueur de Genk qui lui a pourtant donné un bon de sortie.

Son coéquipier en défense centrale, Papy Djilobodji, en bisbilles avec les dirigeants du FC Nantes, s’était accordé avec le Celta Viga (élite espagnole).

Mais il tarde à partir et à faire une préparation adéquate à cause des prétentions de ses dirigeants.

Michel Der Zakarian, l’entraîneur du FC Nantes qui met la dernière touche sur sa préparation ne compte pas sur lui et ne l’a pas intégré dans son groupe.

La réflexion du sélectionneur national va embrasser aussi le poste de gardien de but puisque le titulaire contre le Burundi, Abdoulaye Diallo, est retourné à Rennes à la fin de la saison.

Devenu titulaire au Havre (ligue 2 française), le gardien international sénégalais doit se contenter à Rennes d’une place de doublure de Benoît Costil, un des meilleurs spécialistes à son poste en ligue 1 française.

D’ailleurs, il fait partie des remplaçants potentiels d’Hugo Lloris chez les Bleus.

Avec ces nombreuses incertitudes notamment sur les postes défensifs, le sélectionneur national qui fait plusieurs essais lors des deux premiers matchs amicaux (contre le Ghana et le Havre) en mai dernier, ne manque pas de solutions.

Vainqueur de son premier match contre le Burundi 3-1, le Sénégal leader de son groupe de qualification à la CAN 2017 jouera le 5 septembre contre la Namibie à Windhoek.

L’équipe namibienne avait été défaite 0-1 lors de la même première journée en juin dernier.

L’autre match du groupe pour la deuxième journée des éliminatoires, opposera le Burundi au Niger.
Samedi 1 Août 2015
Dakaractu




Dans la même rubrique :