Alinard Ndiaye, PDS : « Depuis qu’il est là, Macky Sall n’a réalisé aucun tracé de route »


Invité à décrypter le message de nouvel an de Macky Sall, président de la République du Sénégal, Alinard Ndiaye n’y est pas allé de main morte.
De prime abord, ce membre de la cellule de communication du Parti démocratique sénégalais s’est attaqué à la forme.  C’est pour fustiger la longueur du texte (27 minutes) qui, à son avis, est à des années lumière de la tendance mondiale (10 minutes).
En abordant le fond, Alinard Ndiaye a réfuté le taux de croissance économique de 6,6% avancé par le camp présidentiel. « C’est contraire même à la réalité », conteste-t-il.
Et de poursuivre : « au même moment, dans la nouvelle loi de finances de 2017, on crée de nouvelles taxes (ciment, arachide et télécommunications). » 
Pour répondre à Abdou Karim Sall qui a soutenu que Macky Sall a fait plus que Wade en termes d’infrastructures routières, Alinard Ndiaye affirme : « depuis que le régime de Macky Sall est là, aucun tracé de route n’a été réalisé ». « L’autoroute à péage, l’autoroute Ila Touba et toutes les routes qui sont en train d’être inaugurées ont été déjà budgétisées (sous Wade), les financements acquis », a-t-il argué.
Même Le pont Sénégal émergent en a pris pour son grade. « Avec tout le bruit qu’on a fait autour de l’inauguration, on nous a livré un pont qui est fini à 90% », a déploré le responsable libéral.
Du TER (train express régional), il retient un scandale. A cet égard, il convoque le TGV du Nigeria qui n’a couté que 582 milliards pour 187 km alors que le Sénégal s’est endetté à hauteur de 568 milliards pour un TER de 55 km en deux lots. 
Dimanche 1 Janvier 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :