Alassane Samba DIOP un attaché de presse bien particulier !


Alassane Samba DIOP un attaché de presse bien particulier !
L’homme n’est pas journaliste. Il ne l’a jamais été du reste. C’est un homme de camp et de clan. C’est connu de tous. C’est aussi cela - hélas ! le jeu démocratique. Mais le problème avec Alassane Samba DIOP c’est qu’il est d’une inculture effarante. D’un manque de finesse plus qu’inquiétant. L’avocat, Me El Hadj Amadou SALL qui était l’invité de son émission « Questions Directes » sur la TFM, rediffusée ce samedi 23 juin (9h-10h) ne dira pas le contraire.
Me SALL a été même obligé de lui faire remarquer son impartialité. Il faut tout de suite le dire, cette émission illustre, pour paraphraser Bourdieu[1], « parfaitement bien, l’impossibilité de tenir un discours critique et cohérent » sur la traque des biens dits mal acquis devant Alassane Samba DIOP. Ses futurs invités sont avertis. Tout au long de l’émission, le directeur de la rfm n’a cessé de couper son invité et de lui rappeler la version officieuse des officiels sénégalais. Et il avoue, avec beaucoup de fierté, avoir vu le dossier. Sur un plateau d’argent ? Allez savoir !
Toutefois, dans ce conflit, qui oppose deux partis (le parquet spécial et la défense), Alassane Samba assume par ses questions partiales et parcellaires ses connivences avec les officiels sénégalais.
D’abord, admettons que notre bonhomme ait vu le dossier. Et alors ? Depuis quand une enquête de police est-elle parole d’évangile ? Pour Alassane Samba DIOP, donc, son rôle de journaliste n’est pas de mettre sur la table les deux vérités des deux parties, mais il doit plutôt veiller à ce que la vérité du parquet spécial ne soit pas déformée par les avocats de la défense. Les chargés de Com’ de Alioune NDAO ne feraient pas mieux face à Me SALL.
Mais plus grave encore, Alassane qui ne rate plus aucune occasion pour étaler sur la place publique son inculture, n’a cessé de dire à Me SALL que c’est à Karim de prouver que DPW ne lui appartient pas. En effet, il a entendu - quelque part - parler de renversement de la charge de la preuve et suffisant pour qu’il passe son temps à répéter cette expression. Alassane ne sait absolument rien de cette expression. Pire encore, il ne rend pas service à ceux qu’il cherche à plaire en avouant publiquement qu’il y a bien renversement de la charge de la preuve dans cette procédure pénale. Les officiels sénégalais disent clairement que la preuve de l’enrichissement illicite est établie à partir du moment où les revenus légaux du mis en cause sont inférieurs à son patrimoine.
Mieux, même s’il y avait renversement de la charge de la preuve cela ne saurait lier un journaliste indépendant.
Me Sall a eu toutes les peines du monde pour faire comprendre au Directeur de la RFM qu’avant de demander à X de prouver qu’il a acquis de manière licite le bien Y, il faudra d’abord prouver que le bien Y est bien sa propriété.
Entendons nous bien, l’objet de cette tribune n’est pas de prendre position sur ce débat de traque des biens mal acquis, mais juste de souligner les manquements d’un journaliste donneur de leçons.

Sadikh DIOP

Administrateur de l’observatoire de l’information et des médias

Limedia.org



[1] « Analyse d’un passage à l’antenne », Pierre Bourdieu, le monde diplomatique, avril 1996




Dimanche 24 Mars 2013
Notez

Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

38.Posté par KEYNES le 25/03/2013 08:39
G ETE SIDERE,ESTOMAQUE DE VOIR TOUT AU LONG DU DEBAT LIMPARTIALITE DE C PSEUDO JOURNALISTE... KEL GRAND RECUL POUR LE JOURNALISME SENEGALAIS

37.Posté par SOW le 25/03/2013 07:04
On est pas en Juin en tout cas. Mdrrr

36.Posté par jsaman le 25/03/2013 03:13
je ne vais pas répéter ce que tout le monde a dit. Après avoir remercié M sadikh d'avoir été notre porte voix, je voudrais prier tous les journalistes comme Alassane S diop, Madiambal de respecter ceux qui les écoutent ou les lisent. Je vous assure que vous nous torturez à longueur de colonne et d'interview. Notre seul tort c'est de nous intéresser à la gestion de notre pays. Nous voulons avoir de la bonne information.
Comme le dit si bien ME SALL "tout ce qui est excessif devient dérisoire voire même ridicule. Vous devenez de plus en plus ridicule. Sachez que dans ce pays il y a des gens qui ne sont ni pds ni bby. Ils sont des observateurs et ils réclament des journalistes comme omar gningue, Mamadou I kane pape s ndour, pap alé niang. Je pense que ce n'est pas trop demander.
Pour terminer l'Etat est suffisamment fort pour se passer de votre soutien. RESTEZ des sentinelles SVP.
PATRIOTIQUEMENT!

35.Posté par uss le 24/03/2013 22:05
PENDANT QU'ON Y EST, LA 4 EME LICENCE DE TELEPHOE MOBILE VIENT D'ETRE OCTROYEE AU LOBBY POULAR DE OUROSSOGUI SAN APPEL D'OFFRE / VISITEZ ayo.sn

PENDANT QU'ON Y EST, LA 4 EME LICENCE DE TELEPHOE MOBILE VIENT D'ETRE OCTROYEE AU LOBBY POULAR DE OUROSSOGUI SAN APPEL D'OFFRE / VISITEZ ayo.sn

PENDANT QU'ON Y EST, LA 4 EME LICENCE DE TELEPHOE MOBILE VIENT D'ETRE OCTROYEE AU LOBBY POULAR DE OUROSSOGUI SAN APPEL D'OFFRE / VISITEZ ayo.sn

PENDANT QU'ON Y EST, LA 4 EME LICENCE DE TELEPHOE MOBILE VIENT D'ETRE OCTROYEE AU LOBBY POULAR DE OUROSSOGUI SAN APPEL D'OFFRE / VISITEZ ayo.sn


PENDANT QU'ON Y EST, LA 4 EME LICENCE DE TELEPHOE MOBILE VIENT D'ETRE OCTROYEE AU LOBBY POULAR DE OUROSSOGUI SAN APPEL D'OFFRE / VISITEZ ayo.sn

34.Posté par amy le 24/03/2013 19:19
allasane sa fanne la daga niemè ligay deff

33.Posté par leuz le 24/03/2013 17:29
Quelques coquilles suis désolé mais le terme exact c'est biens dit mal acquis parce que jusqu'à present rien ne prouve que ces biens sont mal acquis!!!!!! dire bien mal acquis voudrait dire que la culpabilité des mis en cause est établie.

32.Posté par idisobe le 24/03/2013 16:32
tres juste...de plsu en plsu de journaliste ne se controlent plus.... et c'est la rasion pour magnifier le travail de papa allé niang, oumar gningue ou encore mamoudou ibra kane....

31.Posté par Sambe LO le 24/03/2013 15:15
Alassane Samba Diop a fait son job. Ses questions sont claires face à un avocat qui joue avec les mots et qui cherche une vice de procédure dans les chefs d'inculpation #propriétaire de sociétés # participations capitalistiques. >>> Quelque soit la hauteur de propriété à 100% ou non du capital dans ces sociétés est criminel car Karim Wade doit prouver l'origine des fonds financiers qui lui ont permis de souscrire au capital de ses différentes sociétés par des procédé de participations croisées offshore.
Du reste cet avocat nie en direct toutes les malversations du régime du PDS. C'est ubuesque et malhonnête.
Certains sont déjà écroués dans les affaires d'entreprises publiques ou semi-privés.
Ce que l'avocat ne dit pas non plus c'est qu'ils ont pris eux même Karim Wade en otage pour des raisons financières. Et nier les aveux des témoins (prête noms) et des cabinets de notaires qui ont fourni les statuts et les procédures de constitution des ces sociétés est ridicule. Il joue son rôle d'avocat ...du diable car ce dossier n'est pas défendable. Dire que le régime de Wade a été irréprochable est honteux. Du reste le francais parlé de El Hadj Amadou Sall est déplorable . Alassane Samba Diop a été très claire dans ses questions et a recadré ses questions pour faire la distinction entre #propriété et participations capitalistqiues. Je rappelle à Amadou Sall: 1 franc CFA symbolique détourné suffit . Karim Wade doit le justifier . C'est clair . C'est ce que nous demandons.

Sambe LO

30.Posté par poste par mass le 24 03 2013 le 24/03/2013 15:12
alassan mi day donito dara

29.Posté par dekendo le 24/03/2013 14:56
Et toi Sadikh pour qui roules-tu? Qui t'as investi obsvateur des medias? Aythieu eclaires notre lanterne.

28.Posté par KILIFA le 24/03/2013 14:25
Ce connard n'a jamais été journaliste mais plutôt un affairiste pédant et hautain et c'est dommage pour la corporation qui est infestée d'arrivistes de tout genre!!!

27.Posté par Baol Baol le 24/03/2013 14:25
Merci M. Sadikh DIOP.
.Vous avez tout haut ce que beaucoup pensent tout bas sur ce journaliste inculte qu'est Alassane Samba DIOP.

26.Posté par max le 24/03/2013 12:57
PARFAITEMENT RAISON...

25.Posté par BOUNa le 24/03/2013 12:41
Ce journalisme est d'un culot qui depasse les bornes veut il se subtituer aux juges en faisant leur travail nous contatons aussi qu'il a des difficultes de comprehension pour des choses assez claires et simples.

24.Posté par net le 24/03/2013 12:33
lol

23.Posté par quelques coquilles le 24/03/2013 12:31
"Me SALL a été même obligé de lui faire remarquer son impartialité" Ah bon, c'est plutôt son manque d'impartialité ou faire remarquer sa partialité

"sur la traque des biens dits mal acquis" : non, la traque porte sur les bien mal acquis, pas sur des biens DITS mal acquis. 90% des "journalistes" du Sénégal font cette erreur; mais bon, c'est une inculture quasi généralisée de la profession, Monsieur l'administrateur de machin chose donneur de leçons !!!

22.Posté par VERITE le 24/03/2013 12:01
Il faut cesser vos querelles de bas etage et nous livrer des infos de haute facture.Ce n est pss que l on n a pas le diplome du Cesti , qu on n est pas journaliste. L autodidacte existe dans tous les corps de metier, y incllus la medecine. De grace , respectez vous mutuellement , evitez le deballage et le denigrement , car chacun de nous a son jardin prive.

21.Posté par macky locataire en 2001 8 milliards en 2008 le 24/03/2013 11:52
vraiment je me réjouis de tous ces commentaires à l'encontre de alassane samba diop cela montre que les sénégalais commencent à identifier les journalistes alimentaires après avoir déja identifié l'imbécile latif coulibaly

20.Posté par sarr le 24/03/2013 11:33
Tous ces libéraux ont de la haine pour Alassane Samba DIOP qui a décidé de rester debout quand la plupart des sénégalais courbaient l'échine. C'est qu'il met le doigt là où ça fait mal et les voleurs avec leurs complice lui en veulent. C'est facile d'être derrière sa machine et insulter seuls les lâches le font mais Alassane poursuit ta route.
Les sénégalais épris de justice et justes sont avec toi

19.Posté par Nemrode le 24/03/2013 11:31
C'est injuste de dire que Alassane Samba Diop est nul.C'est un grand voire un très grand journaliste.Il a par contre outrepasse ses prérogatives de journaliste avec Me Sall et s'est cohorte comme un procureur spécial devan Me Sall.
À D Diop, tu es encore jeune et les accointances avec le pouvoir ont toujours un prix:la perte de crédibilité.Demande à Mandiabaĺ et Latif,vomis par la plupart des sénégalais.

1 2


Dans la même rubrique :
RTS - Aid El Fitr 2014

RTS - Aid El Fitr 2014 - 30/07/2014