Al Amine aux deux Grands Serigne : "Il n'y aura ni vainqueur ni vaincu" (VIDEO)


Le porte-parole de la famille d'El Hadji Malick Sy, Serigne Abdou Aziz Sy Al Amine, a déclaré samedi qu’’’il n’y aura ni vainqueur ni vaincu’’ entre les deux Grands Serigne de Dakar, Abdoulaye Makhtar Diop et Pape Ibrahima Diagne, affirmant qu’ils sont issus d’une même famille.

L’ancien ministre Abdoulaye Makhtar Diop a été élu Grand Serigne, par le camp de Massamba Diop Coki, alors que celui de Bassirou Diagne Marème Diop a porté son choix sur Pape Ibrahima Diagne, le fils aîné de ce dernier.

Les deux hommes se retrouvés à la conférence religieuse organisée samedi à Dakar, par la Hadara Seydi Mouhamadou Moustapha Sy.

Abdoulaye Makhtar Diop fut le premier à arriver sur les lieux. Son cousin, Pape Ibrahima Diagne son cousin, a fait son apparition une heure plus tard. Tous les deux étaient assis aux premières loges.

Le porte-parole de la famille El Hadji Malick Sy, qui animait la conférence religieuse intitulée ’’L'éducation dans la Tarikha Tidiane", en a profité pour leur tenir ‘’un langage de vérité’’.
Le marabout a d’emblée relevé que l’histoire s’est encore répétée avec l’élection de deux Grands Serigne, comme ce fut le cas par le passé avec Elhadj Moussé Diop et Elhadj Ibrahima Diop.

Le marabout a relevé les liens de parenté entre Pape Ibrahima Diagne et Abdoulaye Makhtar Diop, estimant qu’en vertu de cette situation, ‘’ils ne devraient pas se tirailler’’.

‘’I faudrait juste chercher le fond du problème et le résoudre. Et c’est ce à quoi je vais m’atteler’’, a promis Abdoul Aziz Sy.

Selon lui, ’’personne ne peut les séparer [Abdoulaye Makhtar Diop et Pape Ibrahima Diagne], même si l’on sait que ce qui s’est passé n’est pas beau à voir’’.
Il a regretté ’’ce tiraillement au sein d’une même famille’’, jugeant que la polémique qu’il y a eu autour de cela n’en valait pas la peine.

’’Je suis d’accord que Dakar appartient aux lébous, mais nous aussi nous sommes des lébous, car nous sommes tous mariés à des femmes léboues et avons eu des enfants avec celles-ci’’, a-t-il poursuivi.

Il a terminé son allocution en rappelant le malentendu qu’il y a eu à un moment donné concernant le Khalifat de la confrérie Tidiane, une question qui, selon lui, a été réglée au sein de la famille d’El Hadji Malick.

L’homme politique et marabout Mansour Sy Djamil a lui rappelé que le Sénégal est pays où les ethnies et les religions cohabitent en parfaire harmonie. Pour lui, le désaccord autour de la fonction de Grand Serigne de Dakar peut se régler en famille.

Lan conférence religieuse, placée sous l'autorité spirituelle du Khalife général des Tidiane, Serigne Cheikh Ahmed Tidiane Sy Al Makhtoum, était modérée par Serigne Mansour Sy Djamil.

Elle a enregistré la présence de plusieurs personnalités religieuses et d’une délégation du gouvernement comprenant notamment le ministre de la Fonction publique, Mansour Sy, et le ministre de l’Elevage, Aminata Mbengue Ndiaye.

Dimanche 14 Juillet 2013
Dakaractu




Dans la même rubrique :