DAKARACTU.COM

Aïdara Sylla paye pour son refus de soutenir Macky Sall

Dans l’entredeux tours, Macky Sall, candidat à la présidence de la république du Sénégal, à la recherche d’argent pour financer sa campagne électorale, avait fait appel à de nombreux hommes d’affaires qu’il jugeait assez riches pour participer à sa mobilisation de fonds. Il n’a de ce fait pas hésité à faire le tour du monde pour dénicher ces soutiens dans le but de renforcer son budget de campagne. Bien sûr, les hommes d’affaires sénégalais de tous bords ont aussi été sollicités.


Aïdara Sylla paye pour son refus de soutenir Macky Sall
Pour avoir réussi à mobiliser un nombre important de chefs d’entreprise à travers le monde, Macky Sall a mené la campagne électorale la plus coûteuse de l’histoire politique du Sénégal tout en restant encore riche à la fin. En face, ses adversaires étaient lessivés.
Grâce à cet argent tombé du ciel, Macky Sall a pu ainsi prendre en charge sa campagne durant tout le premier tour puis celle de la coalition qui l’a accompagné au second. Il a été tellement « liquide » qu’il proposait entre 10 et quinze millions voire plus à tous ceux qui lui assuraient un soutien. Sans oublier les voitures soit un à deux 4X4 par responsable. D’où lui est venu tout cet argent ? Cette question mérite d’être étudiée maintenant même si Macky Sall est actuellement intouchable. Son pouvoir n’étant pas éternel, on se la posera bien dans six ou treize ans. Autant disposer des réponses dont nous aurons besoin plus tard pendant qu’il est encore temps.
Il faut différencier Macky Sall dans ses fonctions de chef d’Etat et Macky Sall candidat à l’élection présidentielle. S’il est protégé par la loi le temps de sa mandature, il n’en est rien lorsqu’il commet un délit en tant que chef de parti et futur président de la république. Macky Sall peut être poursuivi pour avoir reçu de l’argent pour sa campagne électorale venant de sources non identifiées. Comme dans le cas de Nicolas Sarkozy dans le cadre du financement de sa campagne par la famille Béthencourt.
Que vient faire Aïdara Sylla dans cet imbroglio financier ? Macky Sall avait fait appel à Aïdara Sylla comme à d’autres pour le soutenir financièrement pour battre Abdoulaye Wade. L’homme d’affaires Sylla avait opposé un refus poli mais ferme en affirmant qu’il restait fidèle au président Abdoulaye Wade. Cette réponse est restée dans la mémoire de Macky Sall qui, par cette arrestation, vient la rappeler à son auteur, montrant par là même occasion sa nature rancunière.
Mais en capturant Aïdara Sylla, Macky Sall fait d’une pierre deux coups. Conscient de la capacité de mobilisation du Pds qui a prévu d’organiser une marche le 12 janvier 2013, il a saisi cette occasion pour couper les fonds à ce parti. C’est la lutte qu’il mène depuis le début : appauvrir les responsables libéraux capables de financer les activités de leur parti dans l’objectif d’éliminer toute opposition à sa politique. Même au sein de ses rangs, tout le monde est sous surveillance étroite pour empêcher toute possibilité de refaire du « mackysme », l’art de gagner 1,6 milliards par an en étant directeur de société, ministre, premier ministre et président de l’assemblée nationale.
Quand en même temps, Macky Sall et son épouse distribuent des sommes astronomiques aux responsables et militants de son parti l’APR, les autres formations politiques sont privées de tout financement au motif qu’il s’agit d’argent mal acquis.
Si Macky Sall peut, en six ans de responsabilités professionnelles et étatiques, détenir huit milliards de FCFA dans ses comptes bancaires (une goutte d’eau dans l’océan de sa richesse), qu’en est-il d’Abdoulaye Wade qui a occupé pendant 60 ans de hautes responsabilités dont douze en tant que président de la république. Si Abdoulaye Wade a été capable de mobiliser autant d’argent pour réaliser tous les projets au Sénégal qu’est-ce qui l’empêche de le faire pour lui même en tant que personne privée. Ce qu’il a fait pendant cinquante ans comme avocat et expert international. Quand on a pu pendant vingt-six ans financer les activités de son parti, il serait surprenant qu’on ne puisse plus le faire après avoir occupé le poste de président de la république.
Il existe maintenant dans notre code pénal le délit de richesse. Les coupables sont toujours convoqués, s’ils ont des relations avec les libéraux, ils sont emprisonnés. Les investisseurs le savent tellement qu’ils se sont détournés vers d’autres destinations de peur d’être inquiétés pour ce même motif.
Sahnoun Ndiaye




Mardi 8 Janvier 2013
Notez


1.Posté par boumiptra le 09/01/2013 05:44
On a beau etre democrate, defenseur de liberte d'expression etc. mais de tel article ne merite pas d'etre publie. Il n'est ni serieux, ni objectif et ne nous donne aucune information credible. Ce n'est que ramassis de contreverites, mensonges et calomnies pour faire semblant d'apporter une contribution. . C'est triste que dans ce pays il n'est y a toujours cette facon malhonnete de defendre l'indefendable.

2.Posté par Mbaye le 09/01/2013 05:56
Il y a beaucoup de mensonges, de doul, de fèn, de calomnies et diffamation dans cet "article". Il serait intéressant que le crétin Sahnoun soit convoqué par le procureur de la République pour qu'on en connaisse sur ses éléments de preuves. Fèn dafa yomb lool. Un séjour de six mois à Rebeus tempérera son ardeur.

3.Posté par fkfff le 09/01/2013 06:17
c'est vrai deh, c'est Macky ki a mis les cheques de 3 milliards dans ses documents.

4.Posté par Dk actu doule rékk. Vrai pooubelle le 09/01/2013 06:29
Il gait signer vos articles par respect a vs meme d'abord et aux lecteurs. Dkar actu franchement vs etes nuls. Vrai site poubelle

5.Posté par LAmqa le 09/01/2013 08:21
EXCELLENT ARTICLE.RV EN 2017

6.Posté par malaw le 09/01/2013 08:57
excellent article....surtout a lire et a méditer ce qui suit, sans parti pris. "Si Macky Sall peut, en six ans de responsabilités professionnelles et étatiques, détenir huit milliards de FCFA dans ses comptes bancaires (une goutte d’eau dans l’océan de sa richesse), qu’en est-il d’Abdoulaye Wade qui a occupé pendant 60 ans de hautes responsabilités dont douze en tant que président de la république. Si Abdoulaye Wade a été capable de mobiliser autant d’argent pour réaliser tous les projets au Sénégal qu’est-ce qui l’empêche de le faire pour lui même en tant que personne privée. Ce qu’il a fait pendant cinquante ans comme avocat et expert international. Quand on a pu pendant vingt-six ans financer les activités de son parti, il serait surprenant qu’on ne puisse plus le faire après avoir occupé le poste de président de la république". no comment

7.Posté par liba le 09/01/2013 09:18
C'est un polar, il a l'imagination fertile. Quoi de plus normal pour un voleur traqué, c'est comme les chiens, il s'assoie sur sa queue est aboie.
Macky exécute la volonté du peuple tant c'est comme ça, tu es bien. Ecouter des lobbies de parasites maraboutiques nous mettrait hors de nous.
Il faut emprunté des tournants dans la vie d'une nation et celui de la bonne gouvernance est plus que jamais inévitable. Vaut mieux le faire tout suite au lieu de le remettre à demain.

8.Posté par Deugue la verité le 09/01/2013 09:38
liba,quand les grands parents de ces marabouts se sacrifiaient pour leur nation ,ou étaient tiens ,peut etre entrain de boire te c de se la couler douce avec tes pétasses de grds meres.

9.Posté par Bounkhatab le 09/01/2013 10:55
MR SAHOUN NDIAYE, C'EST COMME CELA QUE VOUS COMPTEZ DEFENDRE LE PDS ? CE PARTI EST VRAIMENT MAL PARTI AVEC DES CONS PAREILS.

10.Posté par lamine le 09/01/2013 11:42
donc c'est vrai que c'est macky qui a mis les chèques dans la poche de AIDARA ? donc Amadou Lamine SALE a raison Macky deumeuleu dé..... ce n'est plus sur de regarder son image à la télé y'a risque de faire des cauchemars la nuit....

11.Posté par barou le 09/01/2013 12:35
oser sortir de telles choses et sans preuve....ce mec dans n'importe qu'elle démocratie occidentale serait traduit devant les tribunaux et pour moins que ça.........malheuresmnt on est en train de donner raison à ceux qui disent que les africains ne méritent pas la démocratie....maly serait ugé aprés son mandat...pour le reste mettons nous au travail et ça ça pose probléme à certains

12.Posté par kanko le 09/01/2013 14:59
MACKY EST UN VOLEUR , SI ON POURSUIT DANS LA LOGIQUE DE SON APPAREIL : IL EST DANS LA MEME SITUATION QUE CEUX DU PDS QU'IL TRAQUE. ILS N'AVAIENT RIEN AVANT 2000 COMME LUI.



Dans la même rubrique :