Affaire du terrain de l’Unité 17 : M'baye N'diaye accusé de népotisme


Affaire du terrain de l’Unité 17 : M'baye N'diaye accusé de népotisme
L’affaire opposant le promoteur Serigne Tacko Fall sur le terrain de l’Unité 17, d’une superficie de 11 500 m2, et la mairie des Parcelles Assainies, révèle des ramifications complexes si l'on se fie au document dont nous détenons copie.
En effet, le maire de l’époque M'baye N'diaye avait décidé  de confier la réalisation de ses projets sur cette propriété à Serigne Tacko Fall et sa société « Assurim ». Ce dernier devait y réaliser un investissement d’équipement collectif, ainsi qu’un hôpital, une bibliothèque musicale ainsi qu’un dojo, avant de voir le terrain hypothéqué par la banque parce que ne pouvant honorer les engagements qu'il avait pris auprès de l’institution pour rembourser la dette de 146 millions de francs CFA.
 Mais ce qui intrigue dans ce dossier c'est qu’à l’époque où le maire M'baye N'diaye confiait la réalisation de ce projet à « Assurim », il est constaté qu’un de ses fils, Cheikh Issa N'diaye avait des actions dans cette même société. En tout cas jusqu’en 2009, époque où il a décidé de vendre ses parts à 10.000.000 de francs CFA. Ce qui fait penser à un cas flagrant délit de népotisme de la part de l’actuel ministre conseiller à la Présidence de la République.
Du côté de la mairie des Parcelles, on ne décolère pas contre Serigne Tacko Fall qui, selon le premier adjoint au maire, Mouhamadou Wane, a fait dans le faux. Il va plus loin, estimant même qu’il existe une « chaîne de complicité de faux et d’usage de faux » soupçonné sur ce dossier. Il a par ailleurs réaffirmé la volonté de la mairie à s’opposer farouchement à l’occupation de ce terrain par la société Assurim, puisque « le terrain appartient aux Parcellois et à personne d’autres » assure t-il... 
Mardi 17 Mars 2015
Dakar actu




Dans la même rubrique :