Affaire du policier corrompu : Assane Diallo reconnaît les faits


Affaire du policier corrompu : Assane Diallo reconnaît les faits
L’affaire du policier corrompu est en train d’être vidée au moment même où nous écrivons ces lignes. D’entrée de jeu, le policier Assane Diallo n’a pas cherché à nier les faits ni à se trouver la bonne excuse…
 
Interrogé, l’homme de tenue qui a défrayé la chronique a reconnu sans ambages les faits à lui reprochés. «J'ai rencontré ces deux dames en train de téléphoner au volant. Quand je les ai arrêtées, elles m'ont supplié de les excuser ; Et comme je suis humain je leurs ai remis le permis de conduire puis elles m'ont remis 3000 FCFA que j’ai pris comme cadeau. Mais je n'ai jamais marchandé le prix », a déclaré le policier.
 
Quand aux dames incriminées pour corruption, l'ingénieur en génie civil, Sokhna Bousso Gaye a rejeté la faute sur son collègue en disant que c'est elle qui a tout filmé.
 
Après avoir écouté les deux parties, le procureur  Saliou Ngom s’est outré de nombreux cas illégaux aussi grave qui se passent dans d’autres pays. Et c’était pour dire qu’il se passe des choses pires dans les autres  pays et personne n'est au courant, mais grâce à vous (les deux dames), le monde entier a vu un policier sénégalais corrompu. Une manière de s’insurger contre le comportement des deux jeunes dames.
 
Le procès suit son cours.
Nous y reviendrons...
Mardi 16 Août 2016
Dakar actu




Dans la même rubrique :