Affaire des rétro-commissions / LES ECHOS enfonce Cheikh Amar : il est bel et bien concerné par le dossier Madické Niang


Affaire des rétro-commissions / LES ECHOS enfonce Cheikh Amar : il est bel et bien concerné par le dossier Madické Niang
La lettre-réponse du Procureur spécial de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI), en date du 19 octobre 2017, adressée à Cheikh Amar n’aura pas suffi pour laver le milliardaire de tout soupçon dans l’affaire dite des rétro-commissions soulevée par Dakaractu.

En effet, ce vendredi, le journal a informé que le patron de Tse est bel et bien concerné par le dossier Madické Niang.

En clair, détaille notre confrère : « Cheikh Amar et ses proches ont tôt fait de jubiler suite à la lettre-réponse du Procureur spécial près de la CREI Abdoulaye Diagne du 19 octobre dernier ».

Et pour cause, relève-t-on : « Magistrat émérite, très pointilleux sur les termes, le Procureur spécial Abdoulaye Diagne a écrit que le patron de Amar Holding n’est concerné ni directement, ni indirectement par les procédures en instance au niveau de la CREI. Une subtilité langagière pour dire que pour les procédures en instance (Affaires Abdoulaye Baldé, Aïda Ndiongue, Doudou Diagne et Daouda Bâ) qui sont « en phase de clôture », selon les termes du Procureur spécial Diagne, le milliardaire Amar n’est cité ni directement, ni indirectement ».

« Mais, qu’en est-il des dossiers non encore instruits ? », se demande LES ECHOS. Ajoutant qu’il y a, au niveau de la CREI, 15 dossiers qui sont en phase d’enquête préliminaire.

Des sources du journal, en effet, jurent la main sur le cœur que le nom de Cheikh Amar, comme l’a écrit le site Dakaractu, est bel et bien cité dans le dossier qui concerne Me Madické Niang. Qui plus est, ce dossier est en phase d’enquête préliminaire depuis longtemps, rappelle notre confrère. Qui ignore encore si ce dossier a des chances d’atterrir un jour sur la table du Procureur spécial, avec les négociations souterraines entre le pouvoir et Abdoulaye Wade.  

LES ECHOS
Vendredi 27 Octobre 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :