Affaire des 47 milliards FCFA de Aïda Diongue : But et bizarreries de la manœuvre du Procureur


Affaire des 47 milliards FCFA de Aïda Diongue : But et bizarreries de la manœuvre du Procureur
DAKARACTU.COM L’affaire Aïda Diongue défraie ou effraye  la chronique, c’est selon, et ne nous pas livré, c’est certain, tous ses mystères et aspects scandaleux. Les montants évoqués sont énormes et sont confondants d’irréalité. 47 milliards FCFA, c’est quand même énorme comme somme détenue par une personne pas vraiment citée comme les richissimes hommes qui sont entrés dans la légende, nous voulons parler des regrettés Ndiouga Kébé, Djily Mbaye ou on ne sait qui d’autre. Enorme, car nous sommes dans un état classé ‘’Pays pauvre très endetté’’ ou PPTE, mais aussi très connu sous Wade pour les rapides enrichissements de sa classe dirigeante.
Cette affaire qui a été au cœur de l’actualité, a été relancée par le Procureur lui-même, par une opportune conférence de presse. D’abord il est certain que le Procureur Guèye voulait la tête de Aïda Diongue, qui a pu, nous dit-on, durant les premiers instants de ses déboires judiciaires, mettre en branle un fort système de ralentissement, sinon de freinage de la procédure mise en branle contre sa personne. Car selon les commentaires qui vont bon train,  ce sont presque 400 millions FCFA qui ont été distribués par l’intermédiaire d’un transitaire, une appellation qui tombe bien,  à des corps de l’état comme privés, qui ont tout fait pour ralentir ou détourner les procédures. Vrai ou faux, ces grands commentateurs tirent sur tout le monde en commençant par nous les journalistes (nous avons vraiment bon dos !), et ils ne ratent ni nos braves gendarmes, magistrats et policiers. Des sources sures soulignent cependant la bizarrerie que les dossiers aient migré du premier au deuxième cabinet, sans aucune raison véritable. Ces informations sur les manœuvres du Camp de Aïda seraient arrivées aux oreilles du procureur, qui a décidé de mettre les bouchées doubles et surtout d’arriver au bout de cette affaire scandaleuse de détournement de deniers publics.
Cependant cette stratégie de tout révéler a ses revers. A commencer par les montants. Ils sont astronomiques et peu crédibles qu’ils suscitent des questions et commentaires. Une source bancaire, nous précise que seul un compte d’affaire a tant de liquidités et est détenu par une société, et ne dépasse pas 20 milliards de francs. L’autre bizarrerie concernent les bijoux, il convient à la vérité de dire qu’en si peu de temps ils n’ont pas pu être expertisés, pour en savoir la réelle valeur, d’autant que Madame Diongue était une acheteuse du tout venant, sans provenance précise, ni regardante.
 
L’autre ‘’assurance’’ livrée par nos sources est que dans cette fièvre, des pressions de tout acabit se sont abattues sur le Président Macky Sall, venant de toutes les sphères surtout maraboutiques proches de Aïda. Pour couper court à toute velléité de soutien de ces derniers à cette personnalité controversée, ordre a pu être donné de révéler l’ampleur des délits supposés, pour mettre d’éventuels souteneurs face à leur… irresponsabilité. Le fait de mettre ces faits sur la place publique peut diminuer la pression. C’est le but de la manœuvre. Le procureur se doit à présent d’aller au bout de cette affaire et il est évident qu’il devra faire montre d’un grand courage, porté qu’il sera par une grande majorité de la  population sénégalaise.
Lundi 20 Janvier 2014
Dakaractu




1.Posté par kalt le 20/01/2014 10:40
Voila le Sénégal , golo di ligueye baboune di doundé. .
Aïda Diongue fait partie de la bourgeoisie parasitaire c'est a dire on fout car il ya a mangé et à boire avec les moyens des masses laborieuses mais dou Démé nonou car dieu est avec les justes et les patients

2.Posté par dieng serigne fallou le 20/01/2014 13:52
Fadel BARRO! du courage j'invite toutes forces vive de la nation à liguer contre l’imposture de certaines organisation de défense des droits humains, qui sont manipulé par lobby maraboutique des familles religieuses qui sont très corrompues, qui ont essaimé leurs antenne dans le m23. et qui sont entrain entrain de dérouler un "vaudeville de régulation sociale" sur fond d'un "complot social" dénommé "médiation pénale".
je suis très scandalisé de voir des religieux, qui agissent énergiquement pour que ces milliards volés aux sénégalais et ses spoliés, passent par pertes et profits. ces marabouts marchands de la stabilité et spéculateurs de la paix civile, n'honorent pas l'islam et crédibilisent d'avantage - à travers leurs gesticulations maléfiques et insidieuses - le soufisme sénégalais.
malgré les débat au-cours desquels, ils tympanisaient les sénégalais, en faisant honneur d'un héritage culturel légué par les aïeuls, qui soit un condensé de corpus de valeur, de nature à apporter, toute les réponses et panacées aux crises dans laquelle se débat le mode musulman.
malgré les tumulte des événements religieux nos marabout s’accommodent toujours aux pratiques décriée par l'islam comme la corruption et la delinquence financière.
en tous cas les sont contre toute vraisemblance les bottes secrètes de MACKY SALL , qui souffre actuellement d'une "hantise fiévreuse" des échéances électorales du 2017, mais ce que ce dernier ignore c'est que, la mayonnaise ne prendra pas. et ces funestes entreprises vont générer une climat de perte en vitesse et de décrédibilisation tout azimut, des marabouts ce qui serait une aubaine favorable, qui va grossir les rangs des "réseaux organisés"quel serait l'influence des marabout vivement contesté face aux prêches rigoristes des radicalistes charismatiques.
un marabout corrompu féodal patrimonialistes.
serigne fallou dieng

3.Posté par dieng serigne fallou le 20/01/2014 14:11
Fadel BARRO! du courage j'invite toutes les forces vives de la nation à se liguer contre l’imposture de certaines organisation de défense des droits humains, qui sont manipulé par lobby maraboutique des familles religieuses qui sont très corrompues, qui ont essaimé leurs antenne dans le m23. et qui sont entrain de dérouler une stratégie au contours d'un "vaudeville de régulation sociale" sur fond d'un "complot social" dénommé "médiation pénale".
je suis très scandalisé de voir ces religieux, qui agissent énergiquement pour que ces milliards volés aux sénégalais et spoliés, passent par pertes et profits. ces marabouts marchands de la stabilité et spéculateurs de la paix civile, n'honorent pas l'islam et décrédibilisent d'avantage - à travers leurs gesticulations maléfiques et insidieuses - le soufisme sénégalais.
malgré les débat au-cours desquels, ils tympanisaient les sénégalais, en faisant honneur d'un héritage culturel légué par les aïeuls, qui soit un condensé de corpus de valeur, de nature à apporter, toute les réponses et panacées aux crises dans laquelle se débat le mode musulman.
malgré les tumulte des événements religieux nos marabout s’accommodent toujours aux pratiques tant décriée par l'islam, comme la corruption et la delinquence financière.
en tous cas les marabout des familles religieuses, sont contre toute vraisemblance les bottes secrètes de MACKY SALL , qui souffre actuellement d'une "hantise fiévreuse" des échéances électorales du 2017, mais ce que ce dernier ignore c'est que, la mayonnaise ne prendra pas. et ces funestes entreprises vont générer une climat de suspicion envers ces marabout qui les plongera dans une perte de vitesse et de décrédibilisation tout azimut. ce qui serait une aubaine favorable, qui va grossir les rangs des "réseaux organisés"quel serait l'influence des marabout vivement contesté face aux prêches rigoristes des radicalistes charismatiques.
un marabout corrompu féodal patrimonialistes.
serigne fallou dieng

4.Posté par guita le 20/01/2014 15:10
je suis vraiment sidere quand je vois des journalistes qui sont censes comprendre la triangulation de l'information ecrire ces genres d'article, de qui se moque t-on? Meme un denue de raison saura que cet article de presse ne repose sur rien de serieux, il n'a pas veritablement recu le traitement qu'il faut, bref il est commandite. Solennellement je demande a ces jounalistes imbus de probite et de professionnalisme de denoncer certains de leurs pairs qui ne font que salir la reputation des braves journalistes que les autres sont.

5.Posté par Mamadou le 20/01/2014 16:14
Voila c'est pourquoi l’inondation persiste toujours pourtant tant de milliard ont été injecter

6.Posté par LECH WALESA le 20/01/2014 21:09
BARONNE DE LA DROGUE CHAQUE fois QU'ELLE VOYAGEAIT AVEC LE PRESESIDENT WADE ELLE N'A JAMAIS PASSEE PAR LA DOUANE DES VALISES BOURREEs DE DROGUE CES BIJOUX DONT ON PARLE N'EST QUE CEUX DES JUNKIES EN MANQUE DEPoSES CHEZ LE DEALER DU COIN PAR RICOCHET ATTERRIT CHEZ LA BARONNE AIDA DIONGUE ......QUE FAISAIT CE JEUNE HUBERT DACOSTA CHEZ AIDA UN GOSSE CONNU AVEC SES ACCOINTANCEs AVEC LE MILIEU DE LA DROGUE.SENEGALAISE SENEGALAIS REVEILAILENT-VOUS CETTE FEMME EST SOURCE DE NOS MAUX (drogue junkies agression)



Dans la même rubrique :