Affaire de la caisse d’avance : La stratégie de la défense se profile


Faut-il y voir un signe de panique et d'impuissance? Pour le moins approximative depuis le début de l'affaire de la caisse d’avance, la défense du Maire de Dakar prend des accents « complotistes ». L’édile de la Ville a lui-même donné le ton, dénonçant « une cabale bien orchestrée » par le pouvoir en place. Le procureur est qualifié de « bras armé » du président Macky Sall. Une ligne reprise ce lundi, par ses avocats. Avec un même refrain : « A qui profite l’emprisonnement de Khalifa Sall ? A Macky Sall bien sûr ».

La stratégie de défense de Khalifa Sall se précise donc. Son audition a été renvoyée, sur la demande de ses avocats.  Le renvoi va leur permettre d'accéder à l'enquête préliminaire menée par la  Dic et, éventuellement soulever des exceptions. Même s’il est encore difficile de briser le halo de mystère qui entoure leur réunion de concertation, il semblerait que les avocats du Maire de Dakar s’appuient sur des vices de procédure. Pas sûr que l'argumentaire de défense ne convainque le Doyen des juges. 
Lundi 6 Mars 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :