Affaire Thione Seck devant la Chambre d’accusation : Le délibéré sur l’exception de nullité attendu le 3 septembre


Devant la Chambre d’accusation, ce mardi 25 août, les avocats de Thione Seck se sont concentrés, sur l’exception de nullité du procès-verbal de la Section recherche (Sr). Estimant que les droits de la défense ont été violés, Me Ousmane Sèye et Cie ont demandé à la Cour de déclarer la procédure nulle et de nullité absolue. Et, le délibéré sur l’exception de nullité est fixé le 3 septembre. 
Auparavant, Me Sèye a expliqué que la défense a eu d’énormes difficultés pour intervenir dès l’arrestation de son client. L’avocat a dénoncé le fait que les enquêteurs de la Section de recherche (Sr) ont refusé que Thione Séck soit assisté dès les premières heures de sa garde à vue. Me Sèye pense que cette violation des droits de la défense doit aboutir à la nullité de la procédure intentée contre le patron du Raam Dann, qui aurait tenté de joindre ses avocats en vain.
 Me Abdou Dialy Kane et autres ont abondé dans le même sens. Me Kane estime que Ballago avait le droit d’être assisté par ses conseils dès son placement en garde à vue. Il en veut pour preuve la disposition imposée par l’Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa). Les conseils du leader du Raam Daan ont, par ailleurs, dénoncé la publication par la presse des procès-verbaux de l’enquête préliminaire. 
Mardi 25 Août 2015
Dakaractu




Dans la même rubrique :