Affaire Saleck : Les médias mauritaniens font naître une polémique sur le rôle du Sénégal


Affaire Saleck : Les médias mauritaniens font naître une polémique sur le rôle du Sénégal
Pris mardi dans la soirée, le terroriste Saleck Ould Saleck a été extradé par la Guinée, mercredi, vers Nouakchott où il est arrivé hier après-midi, à bord d’un avion mauritanien en compagnie de son présumé complice. Ils ont été convoyés par une équipe d'élite de la police mauritanienne.
Selon la télévision nationale mauritanienne, « il a été arrêté par la police antiterroriste mauritanienne qui a suivi ses traces depuis le Sénégal en passant par la Guinée Bissau ». De quoi faire alimenter la polémique chez nos voisins. Le site Alakhbar a titré hier que le Sénégal « a refusé » d’arrêter Saleck Ould Cheikh. Ce média qui cite une source soutient que le Sénégal « a refusé » d’interpeller Saleck Ould Cheikh « qui se cachait deux semaines durant sur son sol, ce qui a retardé l’arrestation de cet islamiste » qui s’était évadé de la prison centrale de Nouakchott le 31 décembre de l’an dernier.
Vendredi 22 Janvier 2016
Dakar actu




1.Posté par diao le 22/01/2016 09:12
Mais is le senegal l'arretait il ne serait pas extradecar il est condamne a mort deja. Le senegal n'extrade pas quelqun qui peut etre mis a mort . Je crois que c'etait bien gere entre les pays concernes. On le laisse bouger mais on le surveille jusqu'au moment ou il se rend quelque part ou il pourra etre extrade en 5 minutes.

2.Posté par Sidiki Diouf le 22/01/2016 09:22
sales fumiers , expliquez nous comment ce terroriste s'est il echapé de votre prison et ensuite comment il s'est faufilé de Nouakchott à la frontière sans être arrêté.

3.Posté par Ndiats le 22/01/2016 20:01
Le Sénégal a bien fait



Dans la même rubrique :