Affaire Penelope Fillon: la justice ouvre une enquête

En huit ans, Penelope Fillon aurait gagné 500.000 euros pour son activité d'assistante parlementaire de son mari puis de son suppléant quand ce dernier est entré au gouvernement. Selon Le Canard Enchaîné, il y a pas de traces de son passage à l'Assemblée.


L'affaire Penelope Fillon prend un tournant judiciaire. Le parquet national financier a ouvert une enquête sur les révélations du Canard Enchaîné qui insinue que la femme de l'ancien Premier ministre a été embauchée comme assistante parlementaire pour le compte de ce dernier pour son suppléant lorsque François Fillon est entré au gouvernement.

L'enquête préliminaire porte sur les chefs de "détournement de fonds publics", "abus de biens sociaux" et recel de ces délits. En huit ans, Penelope Fillon aurait touché au total 500.000 euros mais l'hebdomadaire dit n'avoir guère trouvé de traces de son travail à l'Assemblée. Les investigations ont été confiées à l'Office central de lutte contre les infractions financières et fiscales.

"Il appartient à la justice d'établir la réalité" de l'emploi de Penelope Fillon, a estimé Philippe Gosselin, député LR de la Manche, qui n'envisage pas un retrait de la course présidentielle de François FiIlon.
"Boules puantes"

Dans son édition de mercredi, Le Canard Enchaîné, bulletins de salaire et témoignages à l'appui, affirme que Penelope Fillon a été embauchée comme assistante parlementaire pendant huit ans. Elle aurait également travaillé pour La Revue des deux mondes, qui appartient à un ami de François Fillon. Dans les deux cas, des témoins assurent n'avoir jamais croisé ni travaillé avec l'épouse de l'ancien Premier ministre.


François Fillon a confirmé avoir embauché sa femme mais a dénoncé que "la séquence des boules puantes". Faire travailler un proche comme attaché parlementaire n'a en effet rien d'illégal - en 2014, 52 députés salariaient leurs épouses - mais dans le cas Penelope Fillon, cette dernière s'est toujours décrite comme une femme au foyer, s'occupant de ses enfants.
Mercredi 25 Janvier 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :