Affaire Moussa Diaw Dieng, vice-président de l'ONCAV : Le président Amadou Kane nie toute plainte de l'ONCAV.

Le président de l'ONCAV est catégorique sur les informations relayées ces derniers jours dans la presse faisant état d'un procès gagné par Moussa Diaw Dieng contre l'ONCAV. Selon lui, ce n'est que de la poudre aux yeux. Amadou Kane estime que Moussa Diaw Dieng n'est pas suspendu de son poste de vice-président de l'ONCAV, mais plutôt radié. Par ailleurs, il souligne qu'il n'a aucune contrainte dans la décision rendue par la justice et que le sieur Diaw Dieng ne peut en aucun cas réintégrer le mouvement navétane.


Vendredi 7 Juillet 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :