Affaire Khalifa Sall : Comment la défense a perdu le combat de juristes en coulisse


Affaire Khalifa Sall : Comment la défense a perdu le combat de juristes en coulisse
C'était un combat de juristes en coulisse. Et, la défense de Khalifa Sall est touchée mais pas coulée. Les avocats du Maire de Dakar ont perdu, ce mardi, une manche dans le combat judiciaire les opposant au parquet, sur une éventuelle saisine du juge constitutionnel. 
Donc, il n'y aura pas de rebondissement procédural dans l'affaire de la caisse d'avance. Le dossier suivra son cours. Il ne pourra plus, comme le voulaient les avocats de Khalifa Sall, être transmis au Conseil constitutionnel. Dans son délibéré, la Chambre d'accusation a barré la route aux avocats de Khalifa Sall. 
En effet, le juge a dit dans son verdict qu'il estime n'avoir lieu à saisir le Conseil Constitutionnel sur la requête pour soulever l'exception d'incompétence de l'Inspection Générale d'Etat à auditer la municipalité de Dakar. " Les avocats de Sall voulaient s'accrocher sur cette nouvelle donne introduite par le renforcement des pouvoirs du Conseil constitutionnel pour invalider le rapport de l'IGE ", révèle une source bien informée. Mieux, la Chambre d'accusation a débouté Khalifa Sall de sa demande d'annulation du mandat de dépôt.
Mardi 16 Mai 2017
Dakar actu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :