Affaire Karim Wade : la piste libanaise renvoie à d’autres milliards

L’addition se corse pour Wade-fils. Le plus célèbre détenu de la Maison d’Arrêt et de Correction (MAC) de Rebeuss ne pourra plus échapper à un procès. Les chefs d’accusation de la seconde mise en demeure qui lui a été faite à la mi-septembre dernière après la découverte de 99 milliards dans des comptes tapis dans des banques de la Principauté de Monaco continuent de faire ses révélations. Sur la piste libanaise, la Cour de Répression de l’Enrichissement Illicite (CREI) est formelle. Karim Wade aurait planqué une bonne partie du restant des 99 milliards dans des comptes à Beyrouth. Ce qui explique l’agitation du collectif des avocats de la défense de l’ancien ministre d’Etat qui veulent noyer le poisson.


Affaire Karim Wade : la piste libanaise renvoie à d’autres milliards
Nouvelles découvertes dans le dossier de Karim qui se corse à nouveau. Après les révélations des commissions rogatoires qui font état de 99 milliards planqués dans des comptes tapis à Monaco, d’autres milliards ont été débusqués cette fois-ci au Liban.

Ladite piste suivie par les enquêteurs sur les traces de « la malversation financière » qui vaut à l’ancien ministre d’Etat un séjour en prison depuis le 17 avril dernier, ces dernières disent qu’ « une bonne partie du restant des 99 milliards trouvés à Monaco aurait été transféré dans des comptes à Beyrouth » selon des sources qui expliquent ainsi « l’agitation des avocats de Karim ».

« Sachant que l’Etat du Sénégal s’apprête à demander une collaboration avec le Liban, ces derniers ont engagé une bataille médiatique pour brouiller les pistes. Mais les gens seront étonnés lorsqu’ils découvriront la vérité » sur les colonnes du journal « enquête » qui faisant part des confidences de personnes proches du dossier, annonce le procès de « Karim Wade qui ne pourra plus y échapper à la mi-2014».

Pressafrik
Mercredi 6 Novembre 2013
Dakaractu




1.Posté par Xeme le 06/11/2013 10:32
Parce que les révélations de ses avocats lors de la récente conférence de presse avaient mis la CREI mal à l'aise dans son habit de mensonge, la réplique nous arrive sous la forme de nouveaux mensonges distillés dans la presse.

2.Posté par thierno le 06/11/2013 10:38
y en a marre de ce dossier il y a d autre priorite dont on parle jamais
les journalistes faite votre travail il y a pas que la traque au senegal il y a d autre probleme beaucoup plus important pour le peuple, demander au population pas a dakar seulement mais dans les autres ville du pays
vraiment y en a marre de la meme histoire depuis 2 ans tjrs karim et la traque

3.Posté par Xeme le 06/11/2013 10:43
Il faut ajouter les 2000 milliards dont Dansokho détient les preuves grâce à son ami agent des services secrets français. Il y a aussi à ajouter les 430 milliards déposés dans les banques arabes dont Moussa Félix Sow, avocat de l'état dans ce dossier, détient les preuves, en des 800 milliards récités par Alioune Ndao. Cela fait 2000 + 800 + 430 = 3230 milliards détournés par Karim et qui sont recherchés dans le monde, malgré les "preuves" détenues. Ah, j'allais oublier on a découvert 1 milliards à la Julius Bank. Mais ce milliards devint 99, dans la gentille presse, en faisant le total des mouvements d'argent pendant 11 ans de 24 comptes de personnes physiques et morales sénégalaises dans la même banque. Bien sûr que toutes ses personnes physiques et morales ne sont rien d'autres que le seul Karim, expert en montage financier à foutre la jalousie à bien des quidams en vestes et cravates. Vous voyez bien qu'avec 3230 milliards comme hypothèse de base, on finira bien par trouver quelques millions difficiles à prouver. Si on ne trouve rien, eh bien on l'aura quand même mis en prison pour le torturer, le sale gosse.

Le seul hic. Ah, oui le seul petit hic, c'est que pendant qu'il détournait ces 3230 milliards des caisses d'un pauvre pays sous développé il multipliait les réalisations par des chantiers à milliers de milliards dans le même pays, alors qu'il ne les avait pas trouvé sur place. Franchement c'est un sacré expert en montage financier, à moins que nous ne soyons entrain de fabriquer un génie par notre ignorance.

Bof, qu'il reste en prison pendant qu'on réfléchira à la formule pour harmoniser toutes ses contradictions. Nous pouvons compter sur une belle brochette d'experts en montage de réponses pour la consommation des fanatisés que sont les Alioune Ndao, Latif, Jules Diop, Madiambal et autre Abou Abel. Ils trouveront... la bonne réponse harmonique, mais sûrement pas les 3230 milliards.

4.Posté par DAN le 06/11/2013 12:40
Que des mensonges sur Karim si tel est le cas pourkoi tant d'agitation et de communication; on aura tout entendu sur lui.
Respectons les gens please.

5.Posté par BENAWAAY le 07/11/2013 12:43
POUR QUI TRAVAILLAIT KARIM?
POUR L'ETAT OU POUR SON COMPTE PERSONNEL?

6.Posté par Ndiaye le 08/11/2013 00:28
D' accord pour une centaine de milliards supplementaires entre monaco et liban: Mais il faut d' abord elucider les 700 milliards annonces en grande pompe et qui lui ont valu l ' incarcveration. ca devient nauseabonde. Cette cour de merde che la CREI



Dans la même rubrique :