Affaire Imam Ndao : Entendu à nouveau hier, ses avocats introduisent une nouvelle demande de liberté provisoire


Affaire Imam Ndao : Entendu à nouveau hier, ses avocats introduisent une nouvelle demande de liberté provisoire
Et l’on reparle de l’imam Ndao de Kaolack, ce religieux arrêté par la police, dans la capitale du Saloum, en octobre dernier, et qui est en prison depuis lors dans une affaire de lien avec des milieux terroristes. L’imam qui continue de contester toujours les faits qui lui sont reprochés a encore fait face au Doyen des juges hier. Au sortir de cette audition, ses avocats ont dit qu’ils vont introduire une nouvelle demande de mise en liberté. Ce, après qu’une première requête dans ce sens a été rejetée par les instances judicaires. Selon l’un de ses avocats, Me Babacar Gaye, l’imam devait être entendu sur un certain nombre de points que le juge d’instruction avait estimés nécessaire qu’il éclaire. D’où sa nouvelle audition de ce mercredi.   
 «C’était une audition complémentaire. Mais il avait déjà été entendu avec ses co-accusés. Seulement, le juge d’instruction a estimé nécessaire de faire une nouvelle audition pour avoir des informations complémentaires sur un certain nombre de points», a-t-il expliqué, avant de dire que son client, comme il l’a toujours soutenu, «conteste les faits qui sont reprochés relativement à cette affaire de terrorisme».  «L’imam Ndao n’est ni de près ni de loin impliqué dans les affaires qu’on lui reproche. C’est un enseignant coranique qui gère un ‘daara’ et qui est très connu à Kaolack», a-t-il plaidé.
«Nous allons déposer un nouvelle demande de liberté provisoire, puisque que la première a été rejetée. Cela, tout en espérant que cette demande va aboutir. Parce que nous sommes conscients que notre client est innocent et n’a rien n’à voir dans cette affaire».
Jeudi 4 Août 2016
Dakar actu




Dans la même rubrique :