Affaire Ibrahima Baldé, le jeune tabassé à mort : L’hôpital Aristide Le Dantec hérite du corps pour autopsie

L’hôpital régional de Kolda n’a pas pu déterminer les causes de la mort du jeune Ibrahima Baldé. Suffisant pour que le parquet ordonne le transfert du corps sans vie à l’hôpital Aristide Le Dantec de Dakar, ce vendredi 18 novembre, pour les besoins de l’autopsie.


Affaire Ibrahima Baldé, le jeune tabassé à mort : L’hôpital Aristide Le Dantec hérite du corps pour autopsie
L’affaire Ibrahima Baldé, le jeune tabassé à mort à Médina Yoro Foula, est loin d’être résolue. L’hôpital régional de Kolda n’a pu déterminer les causes de son décès. Ainsi, pour percer le mystère de cette mort tragique et situer les responsabilités, le Procureur de la République près le Tribunal de Kolda a donné des instructions afin que le corps sans vie soit transféré, ce vendredi, à l’hôpital Aristide Le Dantec de Dakar où une autopsie sera pratiquée. Les conclusions issues de l’autopsie et de l’enquête déjà ouverte aideront sûrement à identifier l’auteur ou les auteurs des coups qui ont occasionné la mort d’Ibrahima Baldé.
 
En attendant l’arrivée des résultats, les débats sur les circonstances dans lesquelles Ibrahima Baldé est décédé continuent d’animer les places publiques de la capitale du Fouladou. D’ailleurs, certains habitants du département de Médina Yoro Foula accusent la gendarmerie de leur localité d’avoir tué le jeune Ibrahima Baldé. Des accusations balayées d’un revers de main par les hommes en bleu qui disent de façon claire que le défunt « Ibrahima Baldé a été arrêté, vers 18 heures, au village de Saré Yoro Egué, commune de Niaming, par les populations pour avoir volé un cheval ». Que, c’est vers 23 heures qu’il a été conduit dans leur poste par les populations. Quelque temps après, le présumé voleur s’est mis à crier. Conduit au centre de santé de Médina Yoro Foula, l’infirmier a constaté qu’Ibrahima Baldé portait une plaie causé par une arme blanche. Quelques heures après, la victime est décédée, suite à ses blessures. A signaler qu’aucune arrestation n’a été faite dans cette affaire.
Enquete
 
Vendredi 18 Novembre 2016
Dakar actu




Dans la même rubrique :