Affaire Habré : Humain Rigths Watch confirme le récit d’Abdourahmane Guèye (DOCUMENTS)

Deux citoyens sénégalais, Demba Gaye et Abdourahmane Guèye, furent arrêtés et emprisonnés en 1987 par le régime de l’ex-président du Tchad, Hissène Habré, selon des documents récupérés par Humain rights watch et dont Dakaractu est en possession.
Demba Gaye, qui n’a pas eu de chance est mort en prison suite aux mauvaises conditions de détention, comme tant d’autres prisonniers, tandis qu’Abdourahmane Guèye fut libéré grâce à l’intervention du gouvernement sénégalais.


Affaire Habré : Humain Rigths Watch confirme le récit d’Abdourahmane Guèye (DOCUMENTS)
DAKARACTU.COM  Les documents de la police politique de Hissène Habré, la « DDS », ainsi que le témoignage d’autres détenus tchadiens, confirment le récit très précis d’Abdourahmane Guèye sur le calvaire des deux citoyens sénégalais  dans les geôles de Hissène Habré. Un témoignage qui avait été balayé du revers de la main par Me El Hadji Diouf, l’un des avocats de l’ancien chef d’Etat tchadien placé sous mandat de dépôt par la Commission d’instruction des Chambres Africaines Extraordinaires.

Selon les documents, Demba Gaye et  Abdourahmane  Guèye furent arrêtés le 25 mars 1987 à l’aéroport de N’Djaména. Arrivés en provenance de la République Centrafricaine à bord d’un avion militaire français pour livrer des commandes de bijoux aux soldats français des régiments de Bangui venus en mission au Tchad. Cette collaboration dura plusieurs années jusqu’à leur dernier déplacement au Tchad où ils furent arrêtés.

Officiellement, Demba Gaye et Abdourahmane Guèye furent arrêtés car suspectés par la sûreté nationale, en raison de leur présence sur des zones militaires interdites. En réalité ces derniers furent arrêtés par des agents de la police politique de Hissène Habré,  la Direction de la documentation et de la sécurité (DDS) qui souhaitaient leur dérober l’or et les bijoux qu’ils venaient vendre au Tchad. Demba Gaye et Abdourahmane Guèye furent séparés et ne se revirent plus jamais.




Affaire Habré : Humain Rigths Watch confirme le récit d’Abdourahmane Guèye (DOCUMENTS)
Mercredi 31 Juillet 2013




1.Posté par Tapha le 30/07/2013 23:11
Nous sénégalais, à commencer par nos gouvernants, n'avons aucune considération pour nos concitoyens. Le seul fait que Hussein Habre ait emprisonné arbitrairement des ressortissants sénégalais jusqu'à ce que mort s'ensuive est un motif pour le Sénégal de le juger et de le condamner. Mais au contraire on lui a donné l'asile. Il y'a même des sénégalais qui se permettent de le défendre. Si c'était des ressortissants américains ou d'autres pays occidentaux on aurait vu comment la question serait traitée autrement . Pauvres de nous!!!!!

2.Posté par ppepe le 31/07/2013 00:50
Qu'est-ce Habre a aavoir avec Ca? Et, cette histoire de bijoutier qui debarque par avion militaire pour vendre des bijoux,ce n'est pas clair du tout.
La police Tchadienne avait bien le droit de les arreter.

3.Posté par top 10 le 31/07/2013 16:13
alors ou se trouve la responsabilité de Habré dans cette affaire

4.Posté par samb le 31/07/2013 18:20
Qu'est ce que Habré a voir dans tout ça ?
Déby doit etre entendu, il est responsable de tout.
Me Diouf à raison, Habré n'était pas au courant de ce que faisait la police.
Laissez Habré tranquille.
Ces gens la étaient des trafiquant d'or.

5.Posté par 9mm le 31/07/2013 18:36
je ne suis pas juriste mais je me demande bien si de simple commis pour la sécurité ds un aeroport qui agissent selon leur guise et qui sont responsable de leur acte peuvent proceder librement ainsi et que l'on veille apres accuser le president HABRE? ça na pas de sens laissé le vieux tranquille et cherchez plutot les coupables ailleurs ... kou mou nekhoul sa affaire la je dis ce que je pense.

6.Posté par Ibrahim le 02/08/2013 14:06
Dans un pays comme le Tchad sous Habre, la police secrete operait sous controle etroit du president..toute torture, incarceration et liberation etaient controles, diriges par la connaissance etroite du President... vous avez la chance de vivre dans unpays libre comme le senegal et vousne ouvez pas comprendre ce qu'est la dictature... souvenez vous de Wade et ce qu'il a pu fiare avec la police dans ses derneirees heures.??? et si'il aviat pu manipuler les urnes??? Habre doit reporndre de ses actes...vols de deniers publics... comment etait il paye pour avoir toutes ses villas au Senegal tnadis que les Tchadiens crevent de faim???? Soyez sobre?



Dans la même rubrique :