Affaire Boy Niang-Zoss: Une délégation pour que Zoss ne porte pas plainte


Affaire Boy Niang-Zoss: Une délégation pour que Zoss ne porte pas plainte
Les «prolongations » du combat entre Zoss et Boy Niang 2 qui ont eu lieu dans les jardins de la Rts se sont poursuivies avec la visite d'acteurs de la lutte au domicile de Zoss ce dimanche. Le promoteur de lutte Gaston Mbengue, accompagné du président de l'association des communicateurs traditionnels, El Hadji Mansour Mbaye, Eumeu Sène, Malick Thiandoum (journaliste) et Bécaye Mbaye (animateur, 2stv) se sont rendus l' après-midi du dimanche chez Zoss pour tenter d'apaiser la tension née après les incidents qui ont conduit à l'agression sauvage du chef de file de l'écurie ''Door Doraat '', vendredi dans les locaux de la Rts. Des échos de cette rencontre révèlent que, ces derniers ont demandé à Zoss de ne pas porter plainte contre son agresseur. Par ailleurs, ce même dimanche sur le site de l'Aps, Alioune Sarr, le président du Comité National de Gestion de la lutte (Gng) a averti que les fauteurs de troubles dans l'arène nationale seront désormais sanctionnés.En effet, le coup porté à Zoss a de nouveau posé le débat sur la violence dans le milieu de la lutte au Sénégal.

                                                                                                                                                           Enqueteplus
Lundi 23 Juillet 2012




1.Posté par aliou le 23/07/2012 15:14
C'est juste des nafekhhhh ... Ces minables vont detruire ce pays ..Comment des gens serieux peuvent entreprendre une telle demarches ... des personnes violentes , qui viennent appliquer leur violence devant le monde entier devant les cameras de le television ou en tout cas dans la television nationale , ou lieu de reprimer cela severemenet , tout ce qu on trouve cest de faire ces delegations de corrompus pour travailler a derpber cela de la justice ... il n'y a qu au senegal ou les autorites sont ces malabards du non de haj mansour , gaston , becaye et se petit corrompu reporter de thiadoum ... Vraiment ce pays fou le camp en l 'air... mais c'est ainsi si la direction d'un pays est confie a des idiots qui sont mem pas sur d'eux mem ... qu 'est ce qu on peut attendre d'un peuple qui s'est choisi comme president Abdoulaye wade ensuite Macky sall ..
Et ou est la justice dans tout cela ..Qu'est ce qu attend le procureur pour s'autosaisir ?/// que des parresseux , ils ne sont interesses par rieux qui n'ait pas de pot de vin...
C'est juste du nimporte quoi dans ce pays .

2.Posté par paco le 23/07/2012 16:19
sa c trop facile lii mo yak senegal boy niang dafe wara servir dexemple mou dem woorei si jail bi il font chier c lutteur en plus face a face sakh laniou merite woul pck yarouniou len gni len wara yar yarouwouniou

3.Posté par morkhar le 23/07/2012 16:49
C'est cette mentalité de naafekh qui est en train de foutre ce pays en l'air ! Les griots ont tout intérêt à jouer la médiation pour sauvegarder leurs intérêts.
MAis il semble ici que force doit rester à la loi : des images onté été montrées et des coupables identifiés ! C'est donc à la Justice de sévir pour que la violence que le LAMB est entrain d'instiller progressivement dans ce pays soit éradiquée. Car ne nous trompons pas : les discours gueeriers des politichiens et de notre belle jeunesse doivent beaucoup au langage guerrier des arènes !

4.Posté par 6ko le 23/07/2012 19:16
Aliou vous avez tout compris c est ce k lon appelle hypocrisie , pourkoi cette demarche inutile et hyprocrite??? si zoss mourait ki allait perdre??? pourkoi nous au senegal on se dit pa la vèritè en face???? c est vraiment honteux d apprendre k il y avait des mediations pour calmer zoss ....

5.Posté par Amadou le 23/07/2012 23:06
Ces médiateurs ne défendent que leurs intérêts : Pourquoi ne vont-ils pas faire des médiations entre les agresseurs qui peuplent les cachots des polices du Sénégal et leurs victimes ? Ils ont d'ailleurs leur part de responsabilité dans la violence qui sévit dans la lutte ; en effet lors des face à face pré-combat n'exhortent-ils pas les lutteurs à proférer des violences verbales juste pour vendre le combat ?
Ils faut suspendre la lutte le temps qu'il faut pour procéder à une réforme en profondeur. Parmi les mesures qu'il faudra retenir il y a entre autres l'interdiction complète du volet mystique dans l'arène. A cause de cette pratique même les enfants de 5 ans croient plus au mystique qu'à leur possibilité personnelle. Une nation se construit avec des garde-fou et des repères, et cela passe par des sanctions positives mais aussi négatives.

6.Posté par kilothip le 24/07/2012 16:14
il faut des sanctions



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016