Affaire Aïda Mbodj : L’association des départements du Sénégal joue les bons offices


Affaire Aïda Mbodj : L’association des départements du Sénégal joue les bons offices
L’association des départements du Sénégal s’est prononcée sur le cas d’Aïda Mbodj hier. En effet, ladite structure souhaite que l’administration reconsidère sa position et laisse la responsable libérale à la tête du Conseil départemental. Le président de l’association, Adama Diouf a fait savoir que l’entité a rencontré Aïda Mbodj, trésorière de la structure et qu'une rencontre est aussi prévue avec les gouvernances locales. « En tant que membre du bureau, elle était là aussi pour nous donner un certain nombre d’informations. Nous avons passé en revue les différents documents qu’on lui a envoyés dont naturellement la lettre du ministre, la lettre du préfet qui lui a notifié cette lettre mettant fin à son mandat. Et nous avons également lu le code pour voir les dispositions de la loi 96-11 », explique-t-il. « En tout état de cause, nous sommes, aujourd’hui, dans une position de rapprocher les parties pour que l’administration reconsidère sa position de laisser Aïda Mbodj exercer ses fonctions de président  de département. Parce qu’elle a déjà démissionné du mandat de conseil municipal de Bambey », explique-t-il. S’agissant de la démission de la députée libérale de son mandat de conseillère municipale de Bambey, M. Diouf soutient : « Oui, c’est vrai que le document qu’elle nous a remis mentionne effectivement une date mais bien au-delà de ce qui est prescrit dans la loi. Mais le ministère a également envoyé ses courriers récemment au mois d’avril. Et je dis ici et là, si nous regardons les délais, un commentaire est possible. C’est pourquoi, je voudrais véritablement demander à toutes les parties de reconsidérer tout cela pour rapprocher les parties, jouer les bonnes offices et laisser Aïda Mbodj reprendre son poste de conseiller départemental »
Mercredi 27 Avril 2016
Dakar actu




Dans la même rubrique :